Gard : c'est parti pour “Lives au Pont”

le pont du Gard va vibrer "électro" jusqu'à vendredi soir. / © Affiche "Lives in pont"
le pont du Gard va vibrer "électro" jusqu'à vendredi soir. / © Affiche "Lives in pont"

Hip-hop, soul, trip-pop, funk, electro... Pendant deux jours, le pont du Gard va prendre un sérieux coup de jeune. Au programme de ces deux soirées de "Lives au pont", London Grammar, phoenix ou Metronomy.

Par Sylvie BONNET avec Lives au pont.

Pendant deux jours, Lives au Pont va à nouveau faire vibrer le Site du Pont du Gard.  Ce jeudi soir et vendredi, une dizaine d' artistes vont se succéder sur la scène mythique du Pont, face au monument deux fois millénaire et à deux pas de la plage dans une ambiance estivale électrique.

Plus de 25 000 festivaliers l'an dernier

Le succès des précédentes éditions est indéniable. L'an dernier, 25 000 personnes étaient présentes pour écouter Asaf Avidan, IAM, Woodkid, Vitalic …le Festival « Lives au Pont » poursuit sa route, avec la même ferveur. Cette année, deux soirées très différentes. La première, ce jeudi, est placée sous le signe du hip-hop, de la soul, du funk et de l'électro et la deuxième soirée, demain vendredi, sera clairement pop et électro.

Jeudi 10 juillet

La  première soirée de la 4ème édition du festival Lives au Pont accueille LONDON GRAMMAR. Ce groupe britannique composé d’Hanna Reid, Dot Mayer et Dan Rothman a connu un succès fulgurant avec son  premier album,  If You Wait, sorti en septembre dernier. Leur musique évolue entre pop, electronica et trip hop, avec, au centre, la voix sublime d’Hanna Reid.

KEZIAH JONES, guitariste exceptionnel, apportera la touche funk à cette première soirée suivis de METHOD MAN & REDMAN, qui comptent parmi les figures emblématiques de la scène hip-hop américaine.

Puis CHINESE MAN succèdera sur scène aux rappeurs américains.Comme son nom ne l'indique pas, ce groupe originaire du sud de la France mélange hip hop, funk, reggae, jazz et electro. Enfin on remontera le temps bien au-delà des Romains avec JAMES BLAKE et son projet "1-800 DINOSAUR" qui clôturera cette soirée. Producteur génial, il prouve avec ce projet qu'il est à l'aise derrière des platines avec des mix voyageant entre house, dubstep et techno pour faire danser les foules.

Pour un tout petit avant goût du festival, regardez ce court extrait avec James Black suivi de London Grammar et Metronomy.
Lives au Pont du Gard
London Grammar, James Black et Metronomy



Vendredi 11 juillet 

Le lendemain, vendredi, le festival reçoit le grand groupe de pop français PHOENIX. Tête d’affiche des plus grands festivals internationaux parmi lesquels «Coachella» aux Etats-Unis, la formation versaillaise se distingue par des prestations scéniques explosives. 

METRONOMY figurait déjà sur l’affiche du festival en 2012. Le groupe a connu un énorme succès avec l’album The English Riviera et ses tubes planétaires The Bay ou The Look.

LA FEMME, revendiquant des influences surf et électro est également à l'affiche de cette deuxième soirée estampillée pop – rock et musique électronique.

Comme chaque année, la fin de soirée du vendredi met à l’honneur les musiques électroniques. Le norvégien Todd Terje va présenter son premier album en live.Très attendu, It’s Album Time s’annonce comme un évènement majeur de 2014 en électro.

Enfin, le dj américain SETH TROXLER aura pour mission de clôturer le festival. Fantasque, drôle, il fait partie des dj's les plus en vue de la planète avec une musique électronique entre house et techno, toujours élégante.

.





Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus