Gard : plusieurs quartiers d'Alès inondés ont été secourus dans la nuit

C'est Alès qui a fait la nuit dernière les frais des intempéries. Pas de victime mais des mises en sécurité dans les quartiers nord du Moulinet et de Tamaris. En cause la crue du Grabieux, affluent du Gardon. Des dégâts aussi dans les communes des Mages, de Valgagues et de Saint Julien-les-Rosiers. 



La pluie s'est intensifiée vers 1h du matin dans la nuit de vendredi à samedi pour atteindre son paroxysme vers 3h. Résultat, à Alès il est tombé plus de 170 mm d'eau et plusieurs ruisseaux ont débordé. Ainsi le Grabieux, un affluent du Gardon a inondé deux quartiers au nord de la ville gardoise. On ne déplore aucune victime mais les secours ont dû procéder à 80 mises en sécurité et 20 sauvetages. Une quarantaine de personnes est accueillie dans le centre d'hébergement d'urgence installé au gymnase de Clavières à Alès.

Mobilisation des pompiers au-delà du Gard

Les hélicoptères ont hélitreuillé 6 habitants et au total, 170 pompiers ont été mobilisés pendant la nuit. Des pompiers du Gard mais aussi du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône et même du Var sont venus prêter main forte, car ceux de l'Hérault et du Gard étaient déjà mobilisés face aux inondations héraultaises de ces derniers jours.

De fortes pluies concentrées sur Alès et ses alentours

"Un système météorologique s'est mis en place en milieu de nuit (de vendredi à samedi) et s'est fixé sur Alès et les communes environnantes", a-t-on expliqué au Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours du Gard.

Selon Météo-France, qui a maintenu  jusqu'à 10H00  ce matin le Gard en alerte orange pour pluies orageuses, le département restait tôt samedi matin "concerné par des pluies orageuses pour quelques heures". "Les intensités cette nuit ont dépassé les 50 mm par heure. Dans la région d'Alès, les cumuls ont atteint 150 à 170 mm en moins de 6 heures", a ajouté Météo-France.
Ces pluies ont eu un fort impact sur les cours d'eau alimentant le Gardon, tout proche, a-t-on précisé au Codis du Gard. Quelque 200 pompiers, épaulés notamment par quatre hélicoptères, sont intervenus dans la ville et ses environs, où des rues ont été inondées, des routes coupées, et où ont eu lieu des éboulements.

5000 foyers sont actuellement privés d'électricité et les services d'ERDF travaillent au diagnostic et au rétablissement des lignes. Des renforts ont été mobilisés compte tenu des difficultés d'intervention.

Le bilan, en images, avec France 3 Pays Gardois.
Daniel Moine et Valérie Banabéra ont constaté les dégâts des quartiers Tamaris et Moulinet.