• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Alès : 4 ans de prison pour l'automobiliste qui avait foncé sur des policiers municipaux

Un individu a foncé sur une voiture de la police municipale d'Alès / © Police nationale
Un individu a foncé sur une voiture de la police municipale d'Alès / © Police nationale

Lundi dernier à Alès, dans le Gard, un homme qui conduisait sans permis et alcoolisé, a pris la fuite quand il a aperçu les policiers. Après une course poursuite, il a foncé sur une voiture de police qui tentait de le ralentir. Il a été condamné à 4 ans de prison ferme pour violences aggravées.
 

Par Isabelle Bris

A la barre du tribunal correctionnel d’Alès, où il est passé en comparution immédiate jeudi, l'automobiliste a répété plusieurs fois qu’il n’avait pas vu la voiture des policiers arrêtée au beau milieu de la route, près de la gare d’Alès, selon nos confrères d'Objectif Gard.

Les faits remontent en début de semaine : vers minuit, les policiers sont appelés pour des violences conjugales dans le centre-ville
L'auteur présumé des faits est identifié et pris en chasse par une patrouille de police nationale qui alerte les collègues de la ville.

Ces derniers se mettent en position pour bloquer la voiture du fuyard. Selon les policiers municipaux, ce dernier, au lieu de ralentir, leur fonce dessus délibérément et percute leur véhicule à l'angle de l'avenue du Général de Gaulle et du boulevard Victor Hugo.


Deux policiers municipaux blessés


Les policiers municipaux étaient en train de descendre de leur voiture au moment du choc. L'un d'eux doit sa survie à un bon réflexe: il a sauté sur le capot de la voiture pour ne pas être écrasé. Il  s’en sort avec 15 jours d’ITT.

Son collègue, lui, s’est brisé le tendon d’Achille lors de cette intervention et doit subir 30 jours d’ITT.

Tous deux ont eu très peur.
 

J’ai cru que mon collègue était mort



affirmera un policier à l'audience.

Au vu du casier judiciaire du prévenu, qui contient 27 condamnations, le tribunal a condamné cet homme, qui conduisait îvre et sans permis, à quatre ans de prison ferme pour violences aggravées.

A lire aussi

Sur le même sujet

Occitanie : l'eau de baignade en mer est de bonne qualité, dans les lacs et rivières il y a des points noirs

Les + Lus