Une épicerie d'Alès sauvée par une association et une vingtaine de bénévoles

A Alès, dans le quartier de Rochebelle, des habitants et des bénévoles viennent de créer une association pour reprendre l'épicerie du quartier. Une boutique menacée de fermeture pour cause de départ à la retraite de son ancien propriétaire.

Alès (Gard) - passation de consignes entre bénévoles pour tenir l'épicerie du quartier de Rochebelle - octobre 2017.
Alès (Gard) - passation de consignes entre bénévoles pour tenir l'épicerie du quartier de Rochebelle - octobre 2017. © F3 LR
L'épicerie associative du quartier de Rochebelle à Alès participe à la vie sociale et maintient, grâce aux bénévoles, le lien entre les habitants.

durée de la vidéo: 01 min 44
Alès (30) : une épicerie de quartier sauvée par une association et une vingtaine de bénévoles ©F3 LR

Formation accélérée pour Aïcha. Cette retraitée participe avec d'autres volontaires à la renaissance de l'épicerie du quartier. Elle entame une nouvelle carrière pour faire vivre ce magasin indispensable aux habitants.

Comme Aïcha, ils sont une vingtaine à se relayer pour tenir ouvert l'un des derniers commerces de cet ancien quartier ouvrier d'Alès.
Car ici, les fermetures se multiplient. Alors la reprise de l'épicerie par une association de bénévoles est particulièrement appréciée. La boutique a toujours été un lieu de rencontres et d'échanges. C'est pour maintenir ce lien social que le collectif s'est lancé dans cette aventure.

Pour faire vivre ce projet, une campagne de financement participatif est en cours sur internet jusqu'au 31 décembre. Retrouver le projet du quartier de Rochebelle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie société solidarité vie associative social cévennes retraites