• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

FN : “Ca ne sert à rien de changer de nom” estime le député du Gard Gilbert Collard

© GUILLAUME SOUVANT / AFP
© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le député FN du Gard, Gilbert Collard, a estimé vendredi que cela ne servait "à rien de changer de nom" pour son parti, un principe qui a pourtant été validé par les militants à l'approche du congrès frontiste ce week-end à Lille.

Par Fabrice Dubault

Le député du Gard est désormais contre le changement de nom du FN, après l'avoir proposé en précurseur, il y a des années.
 

"J'ai été le premier à proposer le changement de nom du FN", a rappelé l'ancien avocat sur Sud Radio.


"A l'époque je me suis fait jeter. Tout le monde était contre moi. Aujourd'hui, vous allez dire que je suis paradoxal mais je considère que ça ne sert à rien de changer de nom. Ce n'est pas ça qui nous dédiabolisera", a-t-il poursuivi.

"Ça n'empêchera pas qu'on continuera à nous diaboliser puisque c'est le moyen qu'ont trouvé les partis du système de se réconcilier dans leur partouze électorale", a insisté Gilbert Collard.

Front National Républicain : un nom déposé par Gilbert Collard


Le député du Gard a affirmé avoir de son côté "déposé un nom dont (il est) toujours propriétaire : c'est le Front National Républicain".
"Mais je ne décide pas, je ne représente rien au Front national", a-t-il relevé.

Le principe d'un changement de nom du Front national a été validé par une "courte majorité" de militants du parti d'extrême droite, invités à se prononcer dans un questionnaire, a indiqué jeudi la présidente du FN Marine Le Pen.

La nouvelle appellation fera ensuite l'objet d'un vote des militants par courrier après le congrès de samedi et dimanche à Lille. Le résultat du vote sera connu dans au moins 6 semaines.

Sur le même sujet

Montpellier : le trophée de la Coupe du monde de foot féminin

Les + Lus