Gard : un boîtier pour améliorer le quotidien des personnes malvoyantes

Le Griot est un petit boîtier qui permet de faciliter l’accessibilité de l’audio-description aux personnes en situation de handicap visuel. Il a été mis au point par un Gardois en partenariat avec l'Ecole des Mines d'Alès.

Nîmes - Le prix de vente de ce griot est d'environ 500 euros - 07.01.20
Nîmes - Le prix de vente de ce griot est d'environ 500 euros - 07.01.20 © FTV
Utiliser l’audio-description pour les malvoyants, un vrai parcours du combattant. Il faut, d’abord trouver la télécommande... appuyer sur le bon bouton... sélectionner la langue... valider. Des manipulations difficiles à effectuer pour ces personnes en situation de handicap.

Papa d’une petite fille malvoyante, Lucien Zoromi a eu l’idée de créer un outil pour faciliter ces manipulations. Son objectif : améliorer l’accessibilité de l’audio-description aux personnes en situation de handicap visuel. Et pour y parvenir, il a conçu un petit boîtier relié à un casque.
 
Nîmes - Le boîtier  "Griot" possède seulement cinq boutons - 07.01.20
Nîmes - Le boîtier "Griot" possède seulement cinq boutons - 07.01.20 © FTV

"Quand on parvient à installer l'audio-description, elle peut être gênante pour les voyants car elle leur décrit quelque chose qui ne se déroule pas en temps réel. Le fait d'avoir un casque qui sépare le son, la personne déficiante visiuelle va pouvoir écouter le son audio décrit dans ses écouteurs alors que les autres personnes vont pouvoir écouter via les hauts parleurs de la télévision", explique Lucien Zoromi, inventeur du Griot.
 

Plus simple qu'une télécommande


Appelé le  "Griot", cet outil possède seulement cinq boutons, il est donc plus facile à utiliser qu’une télécommande. Pour réaliser son projet, Lucien Zoromi a bénéficié du savoir-faire et de l'accompagnement de l'école des mines d'Alès.

Pendant plus de trois ans, il a travaillé sur la fabrication de cet outil qui vient tout juste d’être commercialisé. Il devrait signer dans les prochaines semaines un partenariat avec une clinique nîmoise de réadaptation et de rééducation pour déficients visuels. Et le concept séduit :

"Quand on appuie sur les boutons, on peut changer de chaîne, l'appareil nous dit sur quelle chaîne on est et nous décrit le programme", raconte Caroline Bouffard, utilisatrice du Griot.
 
Pour l’instant, le griot permet de visionner des programmes uniquement sur la TNT. Mais d'autres flux comme le câble le satellite et l'ADSL devraient être bientôt disponibles.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société famille insolite technologies économie télévision innovation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter