Gard : le couple tué à Saint-Gilles avait reçu des menaces de mort

Deux personnes décédées ont été découvertes dans une voiture garée près d'un mas sur la commune de Saint-Gilles, dans le Gard. Il s'agit d'un homme et d'une femme. La piste d'un double meurtre est privilégiée. Trois personnes sont en garde à vue.

Les gendarmes ont été déployés dans la commune de Saint-Gilles (Gard) après la découverte des deux corps ce mardi 18 mai 2021. La police municipale boucle la zone.
Les gendarmes ont été déployés dans la commune de Saint-Gilles (Gard) après la découverte des deux corps ce mardi 18 mai 2021. La police municipale boucle la zone. © FTV / Christelle Nicolas

Ce mardi 18 mai, vers midi, deux personnes ont été retrouvées mortes dans une voiture stationnée près d'un mas dans la commune de Saint-Gilles, dans le Gard. Il s'agit des corps d'un homme de 73 ans et d'une femme. Le véhicule était garé aux abords du domaine Saint-Antoine, un domaine viticole.

Les circonstances de leur décès n'ont pas encore été éclaircies. Une enquête a été ouverte. La zone a été bouclée par la police municipale. Il pourrait s'agir d'un double homicide.

Trois personnes de l’entourage proche ont été placées en garde à vue cette nuit. Le couple avait déposé une plainte pour menace de mort contre l’une de ces personnes.
Trois personnes de l’entourage proche ont été placées en garde à vue cette nuit. Le couple avait déposé une plainte pour menace de mort contre l’une de ces personnes. © J. Mériot / FTVI

Les gendarmes de la brigade, les Techniciens en Identification Criminelle de la gendarmerie et la section de recherche de Nîmes se sont rendus sur place pour effectuer les constations et commencer les investigations. Un véhicule de l'Institut médico-légal du CHU de Nîmes est arrivé en début d'après-midi.

Les deux victimes ont subi des actes d'une toute particulière violence

Eric Maurel, procureur de la République de Nîmes

Dans la soirée, le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, expliquait que les gendarmes avaient découvert la scène de crime après avoir été alertés par un membre de la famille inquiet de ne pas avoir de nouvelles.  "Les deux victimes ont subi des actes d'une toute particulière violence. Elles ont été retrouvées dans l'habitacle d'une voiture stationnée dans une dépendance de leur propriété". Les autopsies ont lieu ce mercredi 19 mai. La femme est morte asphyxiée et l'homme par des coups donnés à la tête.

Dans la nuit,  trois personnes de l’entourage proche ont été placées en garde à vue. Le couple avait déposé plusieurs plaintes pour menace de mort contre l’une de ces personnes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité