Nîmes : 11 cars scolaires du réseau Tango vandalisés dans leur dépôt

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Nîmes : 11 cars scolaires du réseau Tango vandalisés dans leur dépôt - 18 octobre 2021.
Nîmes : 11 cars scolaires du réseau Tango vandalisés dans leur dépôt - 18 octobre 2021. © FTV

Des vandales ont saccagé plusieurs cars scolaires du dépôt de Nîmes, dans la nuit de dimanche à lundi. Conséquence, près de 500 collégiens et lycéens ont été privés de ramassage scolaire, ce lundi matin. Les dégâts sur les 11 véhicules sont estimés à plus de 50.000 euros.

Un dépôt du réseau Tango de Nîmes a été visité cette nuit. 11 cars scolaires stationnés dans la cour ont été vandalisés. Des vitres et des pare-brises ont été cassés et des carrosseries enfoncées.

Ce lundi matin, ils n'ont donc pas pu assurer le ramassage des collégiens et lycéens de la Vaunage, des alentours de Poulx et de Saint-Gilles. 500 élèves sur les 1.100 collégiens et lycéens transportés chaque jour ont été impactés et n'ont pu regagner leur établissement en car.

Ce sont les conducteurs qui ont découvert le saccage à leur prise de service ce lundi matin. "Il y avait du verre brisé partout.".

Les salariés et la direction de Tango sont sous le choc. "C'est un acte gratuit, odieux. Et cela pénalise les usagers. Le coût des dégâts est assez exhorbitant, on est à plus de 50.000 euros" explique Ludovic Martin, directeur général Tango.

La direction a porté plainte contre X pour dégradations volontaires. La police va exploiter les images de vidéosurveillance du site pour tenter d'identifier les auteurs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.