Nîmes : cinq hommes devant la cour d’Assises pour le braquage du Casino d’Allègre-les-Fumades près d’Alès

Armés et cagoulés, ils sont soupçonnés d’avoir volé 40 000 euros dans la nuit du 14 janvier 2019, lors du braquage du Casino d’Allègre-les-Fumades, au nord est d’Alès. Ils ont été interpellés 9 mois plus tard. Les 5 hommes sont jugés durant 5 jours devant les Assises du Gard. Verdict, vendredi.

Pas un coup de feu. Un braquage rondement mené...

Le 14 janvier 2019, il est un peu plus d’une heure du matin lorsque des hommes armés, gantés, encagoulés, et entièrement vêtus de noir pénètrent dans le Casino d’Allègre-les-Fumades, près d’Alès. L’un d’eux est armé d’un fusil de chasse, deux autres ont des armes de poing. L’un des malfaiteurs braque une arme sur la tempe du directeur du casino pour qu’il se dépêche d’ouvrir le coffre.

Les malfaiteurs s'emparent de l’argent de la caisse et de celui de l’arrière salle. Le butin dérobé en quelques minutes est de 40 000 euros. 

Dans les billets dérobés, il y a un traçeur. La liasse piégée borne à Salindres, dans la rue centrale, avant d’être détruite. L’enquête et la vidéosurveillance permettent de remonter jusqu’à l’une des très rares voitures qui se sont déplacées dans le secteur, la nuit des faits.

La voiture suspecte a été sonorisée et plusieurs personnes ont été mises sur écoutes. 

Ca a duré quatre minutes et demi, ouvert la porte, pris les coffres, on a tout compté… et quand on a vidé les sacs, des sous de partout.

Un accusé sur les écoutes.

Vaste coup de filet

L’enquête conduit à l’interpellation de huit personnes en octobre 2019 à Alès dans le Gard et à Avignon. Près de 80 policiers, dont des membres de la BRI et du RAID, sont mobilisés pour l’arrestation des 5 membres présumés du commando soupçonnés d’être impliqués dans le braquage.

Antony Baptiste (36 ans) surnommé Poulinou, Serge Dunis (62 ans), Patrice Flippini (45 ans), Gaétan Jean (32 ans), Jean Santiago (37 ans) seront jugés pour vol et complicité de vol en bande organisée avec arme. Certains nient leur participation.

Le procès qui débute ce lundi 11 octobre doit durer toute la semaine. Le verdict est attendu vendredi 15.

Un autre braquage 

Au cours des conversations téléphoniques enregistrées par la police, l’un des accusés évoquait le fait que le premier braquage en avait peut-être inspiré un second :

On leur a peut-être donné un petit cours avant… Il y avait (….) 78 000 euros. Y avait un GPS, il a tout caché dans la poubelle le mongol.

Un accusé, lors des écoutes

Effectivement, quelques mois après ce premier hold-up, un homme seul commettait un vol à main armée au Casino d’Allègre-les-Fumades. L’individu armé d’un pistolet automatique raflait 78 000 euros le 23 juin 2019. Le butin et les vêtements retrouvés dans une poubelle, tout comme les liasses piégées permettaient de remonter jusqu’à Kamal Laghdach. Il sera jugé prochainement par la même cour d'assises du Gard à Nîmes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers police sécurité assises