Armé d'un couteau, il menace des passants au hasard dans la rue et poignarde un homme avant d'être interpellé

Un homme d'une trentaine d'années a été interpellé à Nîmes dans le Gard samedi 25 mai après avoir porté un coup de couteau à un passant et endommagé plusieurs voitures. Il a été hospitalisé en psychiatrie.

Un drame a certainement été évité à Nîmes. Samedi 25 mai 2024, un individu s'est rendu dans une étude d'huissier et, pour une raison encore inconnue, a menacé de mort le commissaire de justice. Après avoir quitté les lieux, l'homme âgé de 30 ans et armé d'un couteau, a endommagé plusieurs voitures garées à proximité du chemin du mas de Cheylon au sud de la ville.

Plaie béante

Poursuivant sa déambulation dans les rues de Nîmes, il s'en est pris à un passant en tentant de lui porter un violent de coup de couteau au thorax ou a à la gorge, explique la police nationale du Gard. La victime a esquivé l'attaque et dévié la lame, qui s'est plantée dans son bras, provoquant une plaie béante de plusieurs centimètres.

Périple sanglant

L’agresseur a ensuite poursuivi sa route avec l'intention de commettre un périple sanglant. Il a été interpellé par les policiers de la BAC (brigade anticriminalité.) "Au moment de son interpellation, toujours armé de son couteau, menaçant, et très agité, il a exigé que les policiers le tuent avec leur arme", selon une source proche de l'enquête. Interpellé, et placé en garde à vue, il a été admis dans le service de soins psychiatriques.

La personne blessée au bras, en urgence relative, a été hospitalisée au CHU de Nîmes. Ses jours ne sont pas en danger.

Une enquête préliminaire a été ouverte.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité