• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Deux familles du Gard meurent dans l’incendie de leur maison de vacances en Guadeloupe

Six personnes originaires du Gard sont décédées dans l'incendie de leur maison de vacances en Guadeloupe - octobre 2018 / © France 3
Six personnes originaires du Gard sont décédées dans l'incendie de leur maison de vacances en Guadeloupe - octobre 2018 / © France 3

Dans la nuit du mardi 30 au 31 octobre, 2 familles originaires de Calvisson dans le Gard sont décédées dans l’incendie de leur maison alors qu’ils passaient leurs vacances à Saint-François, en Guadeloupe. Un barbecue serait à l'origine de l'incendie qui a tué 6 personnes dont 2 enfants.

Par JM avec AFP

Six personnes originaires de Calvisson dans le Gard sont décédées dans la nuit de mardi à mercredi dans l’incendie de leur maison de vacances à Saint-François en Guadeloupe.

Selon les premiers éléments, "la thèse de l'accident est privilégiée", a indiqué Michaël Ohayon, procureur de la République adjoint à Pointe-à-Pitre, lors d'une conférence de presse.

A ce stade de l'enquête, ce samedi 3 novembre, l'hypothèse de l'accident semble se confirmer, car les victimes sont décédées par asphyxie.
 



Les pompiers ont été alertés vers 1h45 de cet incendie, ils sont arrivés rapidement sur place. Mais à leur arrivée les six personnes étaient déjà inanimées. Elles ont été retrouvées dans une même pièce située en rez de chaussée de la maison.

"Les constatations du médecin légiste de l'institut médico-légal de Pointe-à-Pitre ont mis en évidence des décès causés, selon toute probabilité, par une asphyxie", a annoncé le magistrat, qui confirme l'évacuation des corps vers l'établissement en vue d'une autopsie d'ici vendredi.
 

Un barbecue à l’origine de l’incendie


D'après les premiers éléments de l'enquête confiée à la brigade de recherche du Moule, le départ du feu a eu lieu sur la terrasse de l'appartement, à l'entrée, dans un espace protégé par une grille que les "pompiers ont trouvée fermée à leur arrivée". C'est un barbecue à charbon "que les occupants de l'appartement ont utilisé la veille au soir" et qui, ayant été mal éteint, serait la source de l'incendie.

C'est la fumée, très abondante, qui a piégé à l'intérieur de l'appartement deux couples et leurs enfants : deux hommes de 48 et 58 ans, deux femmes, des sœurs de 40 et 39 ans, un adolescent de 16 ans et un enfant de 12 ans".

Alexandra Estivill et son mari, Georges, étaient à la tête du camping "Mer et camargue" à Calvisson, un établissement 4 étoiles.
 

En vacances en Guadeloupe


Les deux familles, originaires du Gard, étaient en Guadeloupe depuis moins d’une semaine. Elles étaient venues y passer leurs vacances.

Des associations d'aide aux victimes ont été contactées par le parquet pour se mettre en liaison avec celles localement compétentes dans le Gard, via la fédération France Victimes.

Dans les prochains jours, un expert incendie sera mandaté pour faire toute la lumière sur les circonstances exactes de l'incendie. Selon le procureur Ohayon, "il est encore trop tôt pour établir des responsabilités".
 

Sur le même sujet

Le soulagement de Michael Guigou après la victoire du MHB sur Rhein Neckar

Les + Lus