Drame boulevard Allende à Nîmes : le conducteur pourrait être placé en détention provisoire

le lieu de l'accident mortel / © France 3 LR
le lieu de l'accident mortel / © France 3 LR

L'homme qui conduisait le véhicule lors du drame ayant fait quatre morts, dont deux enfants, à Nîmes le 5 novembre dernier, est passé ce vendredi 17 novembre devant le juge d'instruction. Une information judiciaire pour homicide volontaire aggravé va être ouverte ouverte.

Par RD

Le dimanche 5 novembre dernier, un terrible accident de la route boulevard Allende à Nîmes faisait quatre morts : une femme et ses deux enfants de 6 et 18 mois, puis une quatrième victime décédée des suites de ses blessures le lendemain.

Le conducteur, qui était ressorti indemne de l’accident, passe ce vendredi 17 novembre devant le juge d’instruction. Une information judiciaire a en effet été ouverte pour homicide involontaire aggravé.



Aggravé, car la liste des infractions aux codes de la route dans ce drame est longue :

- Absence de port de ceintures de sécurité
- Absence de siège enfants
- Passagers en surnombre
- Contrôle technique périmé
- Véhicule non assuré



Après l’accident, le conducteur avait été entendu une première fois par les autorités. Mais il avait été relâché, compte tenu de l’état de choc dans lequel il se trouvait.

A l’issue de son passage devant le juge d’instruction, l’homme pourrait être placé en détention provisoire. Le parquet de Nîmes a en effet fait une demande en ce sens.


Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus