Drogue : trois personnes mises en examen après la mort d'un jeune tué à coup de couteau

Un homme de 27 ans, connu de la justice pour trafic de drogue, était mort des suites d'un coup de couteau, en novembre dernier à Nîmes, dans le quartier Pissevin. Plusieurs personnes ont été interpellées cette semaine, apprend-on ce vendredi 2 février. Trois ont été mises en examen.

Plusieurs individus ont été interpellés et trois ont été mis en examen suite au meurtre commis en novembre dernier dans un quartier de Nîmes connu pour le trafic de drogue, apprend-on dans un communiqué du parquet, ce vendredi 2 février.

Le drame s'était produit le 24 novembre à Pissevin, un quartier gangrené par le trafic de drogue à Nîmes. Un homme âgé de 27 ans, habitant du quartier et défavorablement connu de la justice, est décédé des suites de blessures à l’arme blanche au niveau du thorax. Les faits s'étaient déroulés dans les parties communes d’un parking de la galerie Wagner, lieu connu pour le trafic de stupéfiants.

"Plusieurs individus" ont été interpellés cette semaine, indique le parquet de Nîmes dans un communiqué, "dont trois ont été mis en examen par un juge d’instruction, jeudi 1er février 2024". "L’un d’eux a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire. Les deux autres se voient reprocher des faits de non-assistance à personne en péril et ont fait l’objet d’un placement sous contrôle judiciaire", détaille le cabinet de la procureure de la République.

Les causes précises du drame restent à déterminer. Un "différend en lien avec les stupéfiants" est, à ce stade, la piste privilégiée par les enquêteurs.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité