En deux jours, une exploitante agricole a écoulé 5 tonnes d'abricots refusés par les grandes surfaces

À cause de leur apparence, les abricots de l’exploitation ont été refusés par les grossistes et les centrales d’achat. Les clients sont venus de loin pour acheter les fruits bradés par l’exploitante agricole de Saint-Gilles dans le Gard.

Il ne reste plus rien. L’exploitante agricole de Saint-Gilles a vendu tous les abricots refusés par la grande distribution. En tout, 1,5 tonne qui présentait selon les centrales d’achat un petit défaut d’apparence. Plutôt que jeter cette marchandise parfaitement consommable, Florence Robichon a décidé d’ouvrir les portes de son exploitation pour une vente en direct. Elle ne s’attendait pas à autant de monde. 

Un élan de solidarité, c’est inespéré ! Pour nous, c’est surtout un plaisir de faire participer tous les particuliers.

Florence Robichon

Exploitante agricole

Les abricots sont victimes de leur succès. À 1 euro le kilo, tout est parti en une journée. Les acheteurs continuent d’affluer, alors l’exploitante agricole poursuit les ventes, avec une autre variété. Les clients qui ont fait le déplacement pour faire une affaire, repartent avec une cagette de 5 kilos qu’il payent 8 euros. Pour eux, c'est une manière de soutenir la production locale.

Même si on paye le même prix que dans les supermarchés, c’est mieux pour le producteur.

un client

En deux jours, Florence Robichon, elle a écoulé cinq tonnes d'abricots, soit 10 % cent de sa production annuelle. Convaincue désormais que la vente directe à ses adeptes, elle compte renouveler cette expérience.

Écrit avec Daniel De Baros. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité