Gard : Ayden, deux ans, décède à l'hôpital de Bagnols-sur-Cèze et ses parents portent plainte

Le 24 novembre 2017, le jeune Ayden, âgé de deux ans, est admis aux urgences de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, pour une gastro. L'enfant décède le lendemain. Ses parents portent plainte contre l'établissement gardois pour "homicide involontaire" et "non assistance à personne en danger". 

Par C.C

Le 24 novembre dernier, le jeune Ayden, deux ans, est admis à l'hôpital de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard. "Il s'est endormi mais je l'ai réveillé parce que j'avais peur qu'il parte. Il était tellement dans un état critique", raconte, émue, Intissar Saadani, la maman du petit garçon.

Aux urgences, le médecin qui l'examine conclut pourtant à une gastro et décide de garder l'enfant pour la nuit. 

Son père reste à son chevet et voit son état se dégrader. Il demande huit fois à voir un médecin, en vain. "Ayden avait les lèvres bleues et ses mains et ses pieds étaient froids", explique le père. "Mais on m'a répondu qu'il n'y avait qu'un seul médecin pour trois services et qu'on ne savait pas quand il pourrait passer. On avait l'impression qu'on nous entendait pas."

Gard : Ayden, deux ans, décède à l'hôpital de Bagnols-sur-Cèze et ses parents portent plainte
Le 24 novembre 2017, le jeune Ayden, âgé de deux ans, est admis aux urgences de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, pour une gastro. L'enfant décède le lendemain. Ses parents portent plainte contre l'établissement gardois pour "homicide involontaire" et "non assistance à personne en danger".

"Ayden avait les lèvres bleues et ses mains et ses pieds étaient froids"


En arrivant le lendemain matin, la médecin pédiatre découvre un petit garçon dans un état très critique. "Elle me répétait que personne ne l'avait pas prévenu", explique la mère d'Ayden. "Elle ne comprenait pas qu'on ne l'ai pas appelé alors qu'elle était d'astreinte !"

Le jeune Ayden meurt finalement à 13h50 le 25 novembre, moins de 24 heures après sa prise en charge à l'hôpital. 

Les parents d'Ayden ont décidé de porter plainte contre l'établissement gardois pour "homicide involontaire" et "non assistance à personne en danger". "Cela permettra de montrer s'il y a eu des négligeances et des erreurs médicales et d'établir la responsabilité pénale de l'établissement et du médecin", explique l'avocat du couple, Samir Hamroun.

Une autopsie, dont les résultats n'ont pas encore été communiqués, a été pratiquée sur le jeune garçon vendredi dernier. Les conclusions du médecin légiste devroaient permettre au parquet de déterminer s'il souhaite ouvrir une insruction. 


Sur le même sujet

Gard : Ayden, deux ans, décède à l'hôpital de Bagnols-sur-Cèze et ses parents portent plainte

Près de chez vous

Les + Lus