Gard : le fightennis, une nouvelle méthode d'entraînement mise au point à Bellegarde

Le fightennis, une méthode d'entraînement qui associe exercices physiques et techniques à Bellegarde - Mars 2018 / © France 3 Occitanie
Le fightennis, une méthode d'entraînement qui associe exercices physiques et techniques à Bellegarde - Mars 2018 / © France 3 Occitanie

Christophe Taulan, entraîneur de tennis, a créé une méthode qui associe exercices physiques et techniques, le tout en musique. Une formule qui bouscule les habitudes de ce sport plutôt conservateur.

Par E.E / France 3 Occitanie

Le Fightennis commence comme un entraînement classique, à la différence près qu'ici tout se fait en musique.

Féru de musculation et de cardio-training, Christophe Taulan a décidé d'adapter ces disciplines à son métier d'entraîneur de tennis. 

La séance de 30 minutes associe la technique à des exercices physiques à haute intensité. "J'ai fait de nombreuses recherches pour essayer de mettre en place une méthode d'entraînement inspirée de la méthode Tabata, donc ce sont des cycles de 20 secondes de travail, alternées avec 10 secondes de repos", explique Christophe Taulan. 

Testée à tout âge 


La condition tout de même : avoir un bon état physique, même si le coach adapte le tempo au niveau de chacun. "C'est intense, heureusement il m'épargne un petit peu", confie Henry, 65 ans, classé 30/4. 

Embarqués par le rythme les élèves se surpassent. Et même si les jambes tirent un peu à la fin, cette nouvelle pratique peut relancer un sport qui a tendance à perdre des licenciés année après année.

Christophe a déposé sa méthode et discute avec la fédération française de tennis pour diffuser le concept au niveau national.

Gard : le fightennis, une nouvelle méthode mise au point à Bellegarde
Christophe Taulan, entraîneur de tennis, a créé une méthode qui associe exercices physiques et techniques, le tout en musique. Une formule qui bouscule les habitudes de ce sport plutôt conservateur. - France 3 Occitanie - Jérôme Curato et Pascale Barbes


Sur le même sujet

Sète (34) : les Assises de la mer et la visite du ministre de l'Agriculture

Les + Lus