Dans le Gard, de plus en plus de maisons se fissurent à cause de la sécheresse

La maison de Jean-Michel Thierry à Saint-Laurent-La-Vernede dans le Gard, est touchée par la sécheresse et fissure. / © V. Banabéra / FTV
La maison de Jean-Michel Thierry à Saint-Laurent-La-Vernede dans le Gard, est touchée par la sécheresse et fissure. / © V. Banabéra / FTV

Dans le Gard, près de 600 maisons sont touchées par des fissures impressionnantes. A Saint-Laurent-La-Vernede, une dizaine de bâtisses sont concernées, et ce, à cause de la sécheresse.

Par Olivia Boisson


A Saint-Laurent-La-Vernede, dans le Gard, Jean-Michel Thierry ne reconnaît plus sa maison défigurée par des fissures impressionnantes, et ce, dans toutes les pièces. En achetant ce bien il y a seize ans, il ne se doutait pas que ce phénomène prendrait le dessus. Ces fissures s’aggravent sans cesse depuis 2017.

Voyant les choses s’aggraver de mois en mois, je commence à me poser des questions. Quatre portes ne ferment plus, je n’ose plus ouvrir l’une de mes fenêtres car j’ai peur de ne plus pouvoir la fermer.

Voici le reportage complet de Jérôme Gaussen, Valérie Banabéra, Stéphane Janneau et Sauveur Vanni.


Une dizaine de maisons touchées à Saint-Laurent-La-Vernede


Les fondations de la maison de Jean-Michel Thierry ont été construites sur un sous-sol argileux qui rétrécit en été et gonfle en hiver. Les murs bougent et les crevasses apparaissent au fil des années. Cette pathologie est due à la sécheresse. Une dizaine de maisons est touchée à Saint-Laurent-La-Vernede.

Jean-Michel Thierry a déclaré ce sinistre à la mairie de la commune, classée depuis 2018 en catastrophe naturelle. Il a donc fait appel à un expert d’assurés, Bruno Souillard.
 

Des travaux délicats


Les travaux devraient commencer dès 2020. Fabien Huser, expert en fondations de sol, explique comment cela se passe.

Nous allons mettre la maison sur pilotis, mettre des micros pieux tous les deux mètres et les fixer à la fondation de façon à ce que la maison ne soit plus influencée par les variations hydriques du sol. En complément, nous allons traiter les fissures sur les murs porteurs.

Selon l’Association Gardoise d’Assistance des Sinistrés des Sécheresses, plus de 600 villas sont concernées par ces fissures dans le Gard.

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus