Suite au décès d'une pensionnaire d'un Ehpad à Villeneuve-lès-Avignon dans le Gard, le parquet de Nîmes annonce l'ouverture d'une enquête judiciaire pour déterminer les circonstances du décès de la femme de 94 ans. Elle pourrait avoir subi des violences de la part d'un autre pensionnaire.

Que s'est-il passé derrière les murs de la Maison bleue, un Ehpad de Villeneuve-lès-Avignon dans le Gard ? Samedi 11 mai, une résidente de 94 ans a été retrouvée morte dans sa chambre. Le parquet de Nîmes indique "qu’une enquête est ouverte du chef de violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner". La vieille dame est décédée dans la nuit du 11 au 12 mai.

Mort subite

"Retrouvée vivante au sol dans un couloir de l’établissement où elle semblait s’être rendue de façon autonome, elle est ensuite décédée subitement alors qu’elle était prise en charge par le personnel", ajoute Cécile Gensac, procureure de Nîmes.

Autopsie

"Les circonstances et les causes du décès font l’objet d’investigations. Une autopsie permettra de donner une meilleure orientation à cette enquête qui débute et dont la qualification pénale pourrait être révisée au regard des premiers éléments", ajoute la cheffe du parquet de Nîmes dans un communiqué envoyé aux rédactions.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité