Nicolas Usaï, nouvel entraîneur du Nîmes Olympique : "Le maintien en ligue 2 doit être une obsession quotidienne"

Publié le
Écrit par Delphine Aldebert
Nicolas Usaï, nouvel entraîneur du Nîmes Olympique en conférence de presse
Nicolas Usaï, nouvel entraîneur du Nîmes Olympique en conférence de presse © FTV

Après l’éviction de Pascal Plancque mis à pied à titre conservatoire, Nicolas Usaï, prend les rennes du Nîmes Olympique. Avec seulement 3 points d’avance sur le barragiste, Bastia, et 15 points de retard sur le leader Ajaccio, les crocos sont sur une mauvaise pente. Nicolas Usaï veut relever le défi de rester en Ligue 2. Il dirigera son premier entraînement jeudi 6 janvier.

A 47 ans, le marseillais Nicolas Usaï était libre depuis décembre 2020 après son limogeage de Châteauroux alors en Ligue 2. Après avoir entraîné l’Athletico Marseillan, Sedan et donc Châteauroux, il espère redonner « la culture de la gagne » à Nîmes. Il s’est exprimé ce mercredi après-midi lors d’une conférence de presse.

Quand le Président Rani Assaf m’a contacté, j’ai été très heureux. Je suis ravi de venir ici dans un club historique avec des valeurs que je partage. Je sais que la situation actuelle n’est pas rose mais j’ai envie. Nîmes Olympique représente un challenge magnifique. J’ai une grosse impatience de me retrouver samedi face à Dijon.

Nicolas Usaï

Entraîneur du Nîmes Olympique

Le maintien, une obsession quotidienne

Nicolas Usaï se veut pragmatique. Il sait qu’avec seulement 23 points après 19 jours de matchs, il va falloir redoubler d’efforts pour franchir la barre des 42 points nécessaires au maintien. A un peu plus de la moitié de la saison, il espère apporter de l’enthousiasme à cette équipe qu’il a senti morose.

Le maintien doit être une obsession quotidienne. Parler d’autre chose ce serait être rêveur.

Nicolas Usaï

Entraîneur du Nîmes Olympique

Pour le moment Nicolas Usaï souhaite s’appuyer sur le staff qui connaît bien les joueurs et leurs qualités. Il n’a pas dévoilé de stratégie. Il ne souhaite pas faire la révolution mais a affiché ses ambitions. « J’aimerai être à la tête d’une équipe qui a la possession de balles, qui est capable de déséquilibrer n’importe quel bloc adverse. J’ai envie d’une équipe qui attaque. Pour cela il faut des joueurs athlétiques qui soient capables d’être dans le combat et de rentrer dans une arène. »

Le nouvel entraîneur du Nîmes Olympique n’a pas encore établi de système de jeu mais il aimerait jouer à 4 en défense avec des latéraux qui soient capables d’amener des centres et des milieux de terrain qui se projettent. Il attend pour cela de mieux connaître les qualités intrinsèques de chaque joueur.

Une volonté de recruter

Nicolas Usaï n’exclut pas des recrutements. Le mercato se termine dans 26 jours. Certains joueurs vont peut-être quitter le club. « Je vais essayer d’avoir du sang frais » a-t-il indiqué.  

Dès demain Nicolas Usaï prendra réellement ses fonctions sur le bord du terrain avec pour objectif de remporter le match de samedi face à Dijon et de redonner un nouvel élan au Nîmes Olympique qui pointe à la 12ème place du championnat. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.