Nîmes : coup de filet des gendarmes contre des braqueurs à domicile

Les gendarmes ont interpellé plusieurs personnes à Nîmes et à Vergèze dans le Gard, tôt ce mardi 4 mai. Elles sont soupçonnées d'avoir participé à des home-jacking : ces braquages de nuit souvent violents chez des particuliers. Ce "gang" gardois opérait plutôt dans l'Hérault.

Les gendarmes sont intervenus mardi matin pour procéder à plusieurs arrestations à Nîmes et Vergèze dans le Gard.(photo d'illustration)
Les gendarmes sont intervenus mardi matin pour procéder à plusieurs arrestations à Nîmes et Vergèze dans le Gard.(photo d'illustration) © IP3 PRESS/MAXPPP

Des gendarmes armés et munis de gilets pare-balles ont procédé à une impressionnante descente, tôt mardi matin, pour neutraliser des personnes soupçonnées de faire partie d'une bande de braqueurs nocturnes.

Selon nos confrères d'Objectif Gard, qui ont été alertés par des voisins témoins de cette opération, les arrestations et les perquisitions ont eu lieu simultanément à Nîmes et à Vergèze, village situé au sud-ouest de la capitale gardoise.

L'enquête porte sur une série de "home-jacking", perpétrée dans le département voisin.

Plusieurs interpellations ont eu lieu, des gardes à vue sont en cours. 

Cellule communication des Gendarmes du Gard

Des victimes frappées et détroussées à leur domicile

Cette équipe de braqueurs gardois opérait principalement dans l'Hérault : ils pénétraient chez des particuliers en pleine nuit, les frappaient et volaient leurs biens, voiture comprise.

Plusieurs agressions de ce type ont eu lieu ces derniers mois.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers criminalité justice société armée sécurité police