Nîmes : mort d'un jeune élève de l'école nationale de police lors d'une séance de sport

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Le Creurer
Un élève de l'école nationale de police est décédé en ce début d'après-midi à l'hôpital suite à un malaise cardiaque lors d'une séance de sport. Il avait 21 ans.
Un élève de l'école nationale de police est décédé en ce début d'après-midi à l'hôpital suite à un malaise cardiaque lors d'une séance de sport. Il avait 21 ans. © ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP

Un élève de l'école nationale de police est décédé en ce début d'après-midi à l'hôpital suite à un malaise cardiaque lors d'une séance de sport. Il avait 21 ans.

Ce mardi 7 décembre, dans la matinée, un jeune élève de 21 ans de l'école nationale de police située à Nîmes a fait un malaise cardiaque lors d'une séance de sport au sein de l'établissement. Les moniteurs ont tenté de le réanimer.

Malgré également l'intervention du SMUR, le jeune homme est décédé à CHU de Carémeau en début d'après-midi.

"Il était anciennement policier adjoint au sein de la DDSP de Lyon," indique le syndicat Alliance. "C'est dramatique". 

Sur twitter, chqyrle réagit à la disparition du jeune policier. "J'ai pas les mots pour décrire ce que je ressens. T'étais un mec formidable, blagueur, et surtout très professionnel. Merci pour tout ce que t'as pu m'apporter Pablo".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.