Nîmes : des pompiers du Gard sont partis manifester à Paris

Nîmes : des pompiers du Gard sont partis manifester à Paris - 28 janvier 2020. / © F3 LR E.Terpereau
Nîmes : des pompiers du Gard sont partis manifester à Paris - 28 janvier 2020. / © F3 LR E.Terpereau

Pour les pompiers en grève, c'est la seconde manifestation nationale qui a lieu ce mardi à Paris, après celle d'octobre. Une cinquantaine de représentants des pompiers du Gard a pris le train ce matin pour assister au rassemblement et protester contre le manque de moyens et la réforme des retraites.

Par Fabrice Dubault


Outre le défilé dans les rues de la capitale, qui devrait rassembler des milliers de pompiers venus de toute la France, une réunion est prévue avec le ministre de l'Intérieur.
Une rencontre a déjà eu lieu au ministère, le 17 janvier, mais l'intersyndicale n'a pas été convaincue par les arguments du gouvernement.
 

On attend des mesures concrètes, notamment sur la prime de feu. Mais le gouvernement et les Départements qui sont nos employeurs se rejettent le problème.

 
Nîmes : des pompiers du Gard sont partis manifester à Paris - 28 janvier 2020. / © F3 LR E.Terpereau
Nîmes : des pompiers du Gard sont partis manifester à Paris - 28 janvier 2020. / © F3 LR E.Terpereau

Les pompiers veulent une revalorisation de la prime du feu. Elle est d'environ 19% du salaire, les syndicats réclament 28%.
Ils veulent que leur métier soit reconnu comme étant à risques. Ce qui leur permettrait de bénéficier d'un départ en retraite anticipée.
Ils protestent aussi contre la réforme de leur système de retraite et demandent plus de moyens matériels et humains.
 

Il y a 15 ans, 50% de nos missions étaient des secours à personnes. Aujourd'hui, on est à plus de 85%. Et nos effectifs sont les mêmes.


Des délégations de l'Hérault et des Pyrénées-Orientales ont rejoint leurs collègues gardois à Paris.
 
Paris - les pompiers catalans à la gare de Lyon - 28 janvier 2020. / © DR
Paris - les pompiers catalans à la gare de Lyon - 28 janvier 2020. / © DR

Le rendez-vous est fixé à midi place de la République, avec un départ du cortège vers 14h30 pour rallier la Nation.
 

Lors de la manifestation du 15 octobre dernier, 6 personnes ont été interpellées pour violences et jets de projectiles, en fin de cortège, après des heurts avec les forces de l'ordre. Et 3 policiers avaient été blessés.
 

Sur le même sujet

Les + Lus