Nîmes : une union sacrée pour sauver le service de chirurgie cardiaque de la clinique des Franciscaines

Nîmes - la clinique des Franciscaines accueille l'un des 4 services de chirurgie cardiaque du Languedoc-Roussillon - 2019. / © F3 LR
Nîmes - la clinique des Franciscaines accueille l'un des 4 services de chirurgie cardiaque du Languedoc-Roussillon - 2019. / © F3 LR

Le service de chirurgie cardiaque de la clinique des Franciscaines de Nîmes est en sursis mais il pourrait bien être sauvé. Le soutien des élus de toutes les collectivités et la signature jeudi de l'Agence Régionale de Santé Occitanie devraient permettre de reconduire l'activité... pour 7 ans.

Par Fabrice Dubault


Les élus du Gard et de la Région maintiennent la pression. Ils ont signé ce 21 novembre au soir pour que l'activité «chirurgie cardiaque» se poursuive au sein de la clinique les Franciscaines, à Nîmes.
Depuis un an, personnel et direction de l'établissement retiennent leur souffle et sont inquiets pour l'avenir car le schéma interrégional de santé prévoit de supprimer un site de chirurgie cardiaque sur les 4 actuellement en activité en Languedoc-Roussillon.
 

Carole Delga, présidente PS de la région Occitanie : "Pourquoi tout concentrer sur Montpellier ou Perpignan ? Le Gard est le 3e département d'Occitanie le plus peuplé donc il y a un bassin de population qui a besoin d'un plateau technique performant de chirurgie cardiaque. Et ici, il y a eu des investissements et il y a les compétences".


Le service, créé il y a une trentaine d'années, est unique dans le département du Gard. 400 interventions par an y sont réalisées.

L'Agence Régionale de Santé Occitanie a signé un renouvèlement tacite pour 7 ans en faveur des Franciscaines la semaine dernière.
Reste désormais à obtenir l'accord des agences des régions PACA et Corse pour conserver le schéma interréginal actuel.

Décision définitive le 31 décembre 2019.
 

Sur le même sujet

Les + Lus