Près d'un million de visiteurs sous très haute sécurité à Nîmes

Nîmes - la fête la nuit durant la feria de la Pentecôte - juin 2014. / © F3 LR J.Curato
Nîmes - la fête la nuit durant la feria de la Pentecôte - juin 2014. / © F3 LR J.Curato

La Feria de Pentecôte qui se déroule jusqu'au 9 juin, à Nîmes, attire habituellement près d’un million de visiteurs. Pour assurer la sécurité de tous, lors des spectacles et des fêtes, un dispositif visant le maintien de l'ordre et la lutte contre la délinquance est mis en place.

Par Fabrice Dubault


Comment passer une bonne feria en 5 points ?

Sécurité, transports et prévention, la préfecture du Gard et la ville de Nîmes déploient des moyens exceptionnels.
Attention à l'alcool et soyez prudents sur la route du retour.

La police demande aux parents une vigilance constante s'ils sont accompagnés d'enfants, à cause de la foule.

Maintien de l'ordre, sécurisation et lutte contre la délinquance

• Les effectifs de la Direction de la sécurité publique du Gard assureront plus particulièrement la sécurité au sein de la ville de Nîmes, renforcés par des effectifs des DDSP voisines, dont :
o Des équipes de la brigade anti-criminalité travaillant essentiellement de nuit ;
o Des fonctionnaires expérimentés en procédure judiciaire qui renforceront plus particulièrement les enquêteurs de la sûreté départementale de Nîmes ;
• Des compagnies de CRS et des escadrons de gendarmes mobiles renforceront ces effectifs.

• Plus de 50 policiers municipaux seront en moyenne chaque jour mobilisés sur le dispositif de sécurité et le dispositif de vidéoprotection renforcé.

• 1 poste avancé positionné devant l'église Saint-Paul (boulevard Victor Hugo) sera ouvert dès vendredi, de 21 heures à 6 heures du matin. Ce poste, tenu par trois officiers de police judiciaire, permettra une prise en compte des situations judiciaires au cœur de la Feria, en vue d’une orientation éventuelle vers l’Hôtel de police.

• 1 poste de commandement opérationnel reconduit au centre d’information et de commandement de l’Hôtel de police. Ce poste regroupe les effectifs de la Police Nationale, de la Police Municipale, du Service Départemental d’incendie et de Secours, de la Croix rouge et du SAMU.

• 2 policiers espagnols, dans le cadre du commissariat européen, participeront également aux patrouilles.

Contrôles routiers

Des effectifs de la police et de la gendarmerie du Gard seront affectés aux contrôles routiers durant les nuits du jeudi au lundi :
• 143 gendarmes du Groupement de Gendarmerie du Gard, dont 56 motocyclistes de l’escadron départemental de sécurité routière.
• 12 motocyclistes de l’Unité Motocycliste Zonale des CRS dédiés exclusivement aux contrôles routiers ciblés sur l’alcoolémie au volant.
• Des motocyclistes en renfort des personnels de la Brigade motocycliste urbaine Départementale locale, qui seront employés à la surveillance des grands axes de circulation, mais aussi à la réalisation de contrôles routiers au sein de la ville de Nîmes en complément des contrôles gérés par les gendarmes.

Dispositif de prévention

Mise en place d’un stand « Sam, Capitaine de soirée, celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas » animé par des bénévoles de la prévention routière et des policiers municipaux, tous les soirs à partir de 19 heures sur le parking du stade des Costières.
Trois éthylotests électroniques ainsi qu'une borne éthylotest sont mis à disposition sur ce stand.
Le service Jeunesse de la Ville de Nîmes mettra en place trois autres espaces prévention jeunesse dans le centre ville de Nîmes, de 20 heures 30 à 3 heures du matin, les vendredi, samedi et dimanche (en partenariat avec le Pôle promotion santé et la LMDE) :
• sur le square Antonin, en haut du Boulevard Victor Hugo.
• sur l’esplanade Charles de Gaulle.
• Et une équipe mobile.

Des éthylotests, des ravitaillements de boissons et petits gateaux sont mis à disposition sur ces stands.

Les bénévoles de la Croix Rouge française tiendront cinq postes de secours en centre ville, ouverts notamment en soirée à partir de 18 heures (certains postes seront également ouverts en journée) :
  • près de l’église Saint Paul, boulevard Victor Hugo
  • en haut de l'avenue Feuchères, près du square du 11 novembre
  • au square Antonin
  • porte de France, près de la Chambre de Commerce et d’Industrie
  • place de l’Horloge
25 secouristes et 1 médecin du SAMU seront présents sur chaque poste de secours.
250 secouristes seront mobilisés chaque jour sur toutes les manifestations de la Feria.

Contrôles sanitaires

Des équipes de la Direction de la Protection des Populations du Gard (DDPP 30) et du Service Hygiène de la ville de Nîmes inspecteront les commerces sédentaires et les stands au niveau de l’hygiène et de la sécurité alimentaire. La Police municipale effectuera des mesures sono métriques journalières auprès des établissements diffusant de la musique.

Conditions de circulation

Durant toute la durée de cette manifestation, des difficultés de circulation sont à prévoir notamment sur les axes convergents en direction de Nîmes (A9, A54, RN106, RN113, RN86).

Il en sera de même en centre ville, où la circulation routière sera temporairement modifiée. Il est donc conseillé de privilégier les transports en commun pour se rendre à cette manifestation et de stationner son véhicule sur les parkings relais situés aux entrées de la ville.

Les navettes « Feria », gratuites, mises en place par Nîmes Métropole, fonctionneront au départ du parking gratuit et gardé des Costières et desserviront l'arrêt Esplanade (Square du 11 novembre) au cœur de la Feria.
Plus de renseignements sur les horaires et itinéraires de la navette sur le site internet Tango bus.

Le réseau de transport « Edgard » a mis en place des navettes spéciales Féria, avec le départ de toutes les navettes à 2 heures du matin devant la Gare Routière (arrêt « Bar des Fleurs »). Renseignements, sur le site Edgard et au O 81O 33 42 73.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus