• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un taureau fonce dans la foule à Vergèze : “Aucun décès, c'est un miracle”

Les gendarmes à Vergèze, quelques minutes après qu'un taureau a foncé sur la foule, lors de la féria du Rhony. 12/5/2019 / © A.Martiniky
Les gendarmes à Vergèze, quelques minutes après qu'un taureau a foncé sur la foule, lors de la féria du Rhony. 12/5/2019 / © A.Martiniky

La feria du Rhony à Vergèze battait son plein quand vers 13h, un taureau s'est échappé du toril des arènes et a foncé sur la foule blessant six personnes, dont une gravement, sur son passage. Il a été abattu par les gendarmes. Le procureur de Nîmes a ouvert deux enquêtes. 

Par C.Alazet avec D.Moine

C'est lors du débarquement des taureaux dans le toril des arènes (des toros espagnols issus d'un élevage français) de Vergèze qu'un animal s'est échappé.

Descendu du camion vers le toril des arènes, là où attendent les taureaux avant la corrida, le taureau a défoncé la porte et foncé sur la foule vers 13h ce dimanche 12 mai.

Des personnes attablées pour le déjeuner avant la novillada de l'après-midi, qui ont eu la "peur de leur vie" selon les témoins.

J’ai eu beaucoup de chance. Je suis montée sur l’estrade. J’ai vu le taureau passer. Les chevaux ont attiré le taureau. Je suis impuissante face à un taureau et j’ai eu très peur. 

 
Un taureau blesse 6 personnes lors d'une feria à Vergèze. Témoignage d'une témoin

Parmi les visiteurs, le maire de Vergèze, René Balana. Pour lui, le taureau semblait pris d'un accès de folie.

J’ai vu le toro surgir derrière moi. J’étais en train de manger. Le toro est entré dans le corral normalement, il a été bien débarqué. Comme dans un excès de folie, il  a foncé et a complètement démoli la porte et c’est là que je l’ai vu passer derrière moi.

 
Un taureau blesse 6 personnes lors d'une feria à Vergèze. Témoignage du maire

Les gendarmes, présents pour encadrer la manifestation des anti-corrida en fin de matinée, ont tiré pour tenter de le stopper mais n'ont pas réussi dans un premier temps.

Le taureau a rué sur un cheval et foncé à nouveau vers la foule. Devenu fou furieux,  il a percuté et renversé une dizaine de grilles de protection.

C'est à ce moment là que les gendarmes ont réussi à l'abattre.  

Le colonel de gendarmerie Laurent Haas a expliqué à l'AFP que le taureau avait d'abord "traversé une tente de restauration
où étaient installés plusieurs centaines de personnes", sans faire de victimes.

Puis l'animal s'est mis à encorner des chevaux attachés aux platanes qui bordent les arènes.
C'est là que, selon l'officier, les gendarmes "ont dû faire usage de leur arme pour le neutraliser" et protéger notamment la propriétaire d'un cheval.

"Un gendarme a été projeté en l'air à plusieurs reprises par le taureau. Heureusement, les cornes n'ont pas traversé le gilet par-balles mais il a été sérieusement encorné à une cuisse: une blessure de 30 cm de profondeur."

Il a fallu tirer à plusieurs reprises pour l'abattre et éviter un carnage au milieu de la foule. Les gendarmes eux-mêmes ont été visés par le taureau et projetés à plusieurs reprises en l'air.

 

Cinq personnes ont été blessées, dont une gravement. Tous les blessés, deux visiteurs, une cavalière et deux gendarmes, ont été évacué vers les CHU de Nîmes et de Lunel. "Il n'y a aucun décès, c'est un miracle," analyse le colonel de gendarmerie.

Selon le capitaine Bruno Lebrun, commandant des opérations de secours, l'un des blessés aurait pu être touché par une balle.
 

Deux gendarmes ont été blessés par le taureau, une dame blessée a priori par balle, mais c'est à confirmer par le médecin légiste. Les blessés sont rapatriés vers les hôpitaux de Caremeau (Nîmes) et Lunel.

 
Un taureau blesse 6 personnes lors d'une feria à Vergèze. Témoignage d'un pompier
un taureau s'est échappé du corral et a foncé sur la foule blessant six personnes, dont une gravement, sur son passage. Il a été abattu par les gendarmes. Le procureur de Nîmes a ouvert deux enquêtes. Interview du capitaine Bruno Lebrun, COS. - D. Moine et A. Martiniki

Le procureur de la République Eric Maurel a ouvert deux enquêtes, une pour blessures involontaires contre X sur les causes de la fuite du taureau et l'autre sur l'usage des armes.
 

La novillada prévue ce dimanche après-midi à Vergèze, et ouverture traditionnelle de la saison tauromachique dans le Gard, a été annulée.
 

Sur le même sujet

Montpellier : alerte à la bactérie tueuse Xylella fastidiosa dans les ports et aéroports

Les + Lus