Un homme interpellé par le GIGN dans le Gard : marginal et survivaliste, il avait piégé son terrain d'explosifs achetés sur Internet

Publié le
Écrit par Josette Sanna .

L'individu d'une cinquantaine d'années a été interpellé à Carnas dans le Gard après avoir acheté des produits destinés à la fabrication d'explosifs. Déjà connu pour des faits de violence et psychologiquement fragile, il a été hospitalisé dans un établissement spécialisé.

C'est ce qui s'appelle avancer en terrain miné. Les gendarmes du Groupement d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) ont dû intervenir chez un individu à Carnas dans le Gard. Il a été interpellé chez lui mardi 11 octobre dans la soirée, après avoir acheté sur Internet divers produits destinés à la fabrication d'explosifs. 

Terrain miné

Le quinquagénaire décrit comme un marginal et survivaliste vivait dans une caravane sur un terrain d'environ 5000 mètres carrés. Un terrain infesté de pièges le long des clôtures, reliés à des fils électriques et à des explosifs artisanaux. "Des dispositifs "faits maison" qu'il avait disposés à l'entrée de sa maison et dans sa voiture, pour se défendre en cas d'attaque et d'agression", a précisé à France 3 Occitanie, une source proche de l'enquête.

Les militaires ont déminé le terrain avec l'aide de chiens spécialisés du GIGN et de la compagnie de Lunel.

Hospitalisé

L'homme, d'une santé mentale fragile, déjà connu de la justice pour des faits de violences et menaces avec armes, a été placé en garde à vue avant d'être hospitalisé dans une structure spécialisée. En plus des explosifs, des armes de poing ont été saisies lors des perquisitions.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité