Une attaque de loup sur le Causse de Blandas dans le Gard : une brebis et un agneau tués

Publié le

D'après les éleveurs du Causse de Blandas, 5 brebis ont été victimes du loup en ce mois de mai 2022. La dernière attaque s'est produite dans la nuit du 11 mai. Une brebis en gestation et un agneau ont été tués, un autre mouton blessé.

Depuis 2017, les éleveurs du causse de Blandas sont régulièrement confrontés à des attaques de leurs troupeaux de moutons par des prédateurs. Et dans la nuit du 11 au 12 mai, une brebis en gestation ainsi qu'un agneau ont été tués. Un autre animal a été blessé. Les éleveurs soupçonnent le loup. Pour eux, le grand canidé serait responsable de cinq attaques sur la zone dans le dernier mois.

En décembre en effet, des attaques avaient déjà fait des dégâts. Et à nouveau en janvier. Les inspecteurs de l'Office Français de la Biodiversité, dans un procès verbal daté du 25 janvier 2022 que nous avons pu consulter, n'écartait pas la responsabilité du loup. Des inspecteurs qui sont à nouveau intervenus après la dernière attaque. Ils ont notamment prélevé la peau du cou de l'agneau décédé pour analyser les traces de morsure, afin d'essayer de déterminer si un loup en est responsable

Les éleveurs sont inquiets face à à cette pression des prédateurs dans cette zone où l'agropastoralisme fait partie des traditions, d'ailleurs inscrite depuis 2010, au classement du Patrimoine mondial de l'humanité. La zone compte, rien que pour la partie gardoise, plus de 2000 têtes de brebis, élevées pour leur viande. La pression des prédateurs oblige les éleveurs à rentrer leur bête pour la nuit.