Violences sur la route : course-poursuite, stock-car et coup de couteau, l'embrouille entre deux automobilistes a failli tourner au drame

Une dispute entre deux automobilistes a engendré une course-poursuite, deux voitures percutées, un délit de fuite et une agression à l'arme blanche. Les deux conducteurs devront répondre de leurs actes devant les magistrats du tribunal de Nîmes.

Un improbable événement est survenu le samedi 11 mai 2024 en début de soirée, sur la commune d'Uzès, dans le Gard.

Une altercation houleuse entre deux automobilistes aurait pu connaître une fin tragique.

"L'énervement a conduit ces deux automobilistes à entamer une course-poursuite pour régler leur compte suite à un comportement routier inapproprié de l'un d'eux. Dans cet invraisemblable règlement de compte, deux autres automobilistes, victimes collatérales, ont été percutés par un des auteurs qui a fait l'objet d'un délit de fuite. Leur séance de "road rage" a fini en "stock-car" immobilisant ainsi une des voitures impliquées", précisent les Gendarmes du Gard sur leur page Facebook.

Tribunal de Nîmes 

Comme si cela ne suffisait pas et loin d'en avoir fini, les deux protagonistes ont échangé des coups à l'aide d'une arme blanche, occasionnant pour l'un d'eux une interruption temporaire de travail supérieure à huit jours.

Les Gendarmes de la brigade d'Uzès ont permis l'identification et l'audition très rapide de l'ensemble des protagonistes.

Ils devront répondre de leurs actes devant les magistrats du tribunal de Nîmes.

"La route appartient à tout le monde et n'est certainement pas un terrain où régler ses comptes. La maîtrise de soi au volant est de mise pour éviter de mettre en danger la vie d'autrui," rappellent les militaires.