Yacin Daoudi, de Nîmes à Séville

Yacin Daoudi, de Nîmes à Séville
Yacin Daoudi, de Nîmes à Séville

Yacin Daoudi est né à Nîmes et vit à Séville où il est devenu danseur flamenco, et où il a créé, la semaine dernière, son premier spectacle, avec comme invité prestigieux le grand José Galvan !...

Par Vincent Bourg


Le danseur nîmois Yacin Daoudi a présenté la semaine dernière à la fondation "trois cultures" à Séville, son premier spectacle personnel, «  Espejo », le miroir, une  œuvre basée sur l’évolution du flamenco, un art qu’il a fait sien en suivant pendant de nombreuses années l'enseignement de son Maestro, le grand José Galvan, père de Pastora et d'Israel Galvan.
« Aux cotés  de José et de sa fille Pastora, j’apprends non seulement à danser, mais à vivre, grandir et devenir  flamenco. L’idée du spectacle m'est  venue lors d’une répétition durant laquelle José et moi-même nous nous observions mutuellement. Je me suis alors rendu compte qu’il me voyait comme un reflet de son passé, et que je le regardais avec le désir profond d’arriver un jour à son niveau. C’est mon histoire, notre histoire » explique Yacin.
Accompagné par Joselito Mendez au chant (neveu de la célèbre Paquera de Jerez), et par le grand guitariste Antonio Moya, originaire lui aussi de Nîmes, Yacin Daoudi, qui s'est déjà produit plusieurs fois en public, à Séville, en compagnie de nombreux artistes, a enfin pu présenter sa vision personnelle de la danse flamenca, tout en rendant hommage aux maestros, et en recréant sa propre histoire aux cotés de José Galvan, une histoire marquée par la complicité et l’amitié qui les ont liés au fil de ces années.

Yacin Daoudi est né à Nîmes de parents marocains . Depuis son plus jeune âge, il cultive une fervente passion pour le chant et la danse de son pays d’origine. En 2005, il entreprend un voyage à Séville, où sa vie est bouleversée par sa rencontre avec la famille Galvan. C’est José, le patriarche, qui l’incite à étudier la danse flamenca. Il devient un des disciples les plus prometteurs du maestro, en apprenant à conjuguer la pureté et l’élégance qui caractérise cet art.
Il a aujourd’hui franchi un pas supplémentaire avec cette première création, Espejo, devenant ainsi le premier français à présenter un spectacle complet à Séville.

Yacin Daoudi
Premier spectacle personnel à Séville, le 26 février 2014, pour ce danseur originaire de Nîmes, qui présente "Espejo" avec son maître en flamenco, José Galvan.

 

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Les + Lus