La lente renaissance du quartier du Garros à Auch

En mai 2015, un contrat de ville a été signé pour le quartier du Grand Garros à Auch. Il fixe pour cinq ans une série d'actions de rénovation urbaine et d'amélioration de la qualité de vie. Qu'est ce que cela signifie concrètement et qu'est ce qui a changé depuis bientot deux ans ?

Un quartier devenu pauvre
Un quartier devenu pauvre © France 3
Le quartier du Garros est à deux kilomètres à peine de la cathédrale d'Auch. Construite dans les années, cette cité s'est peu à peu appauvrie. 
Le taux de chomage des jeunes atteint des proportions considérables : 45 % chez les 15/24 ans. 

Le contrat de ville
Depuis mai 2015,le Grand Garros bénéficie d'un contrat de ville. Des éducateurs spécialisés ont pris place dans le quartier pour accompagner les jeunes dans une mission de lutte contre l'exclusion. 
L'objectif de ce contrat : lutter pour l'emploi, la santé, le développement économique, la mixité sociale afin d'améliorer au sens large les conditions de vie des habitants. Il n'y a pas d'enveloppe budgétaire dédiée mais une mobilisation de tous les partenaires.

Des structures socialisantes
Avec un cabinet médical, un centre médico-social, le quartier se transforme tout doucement. Une Maison du Service au Public regroupe La Poste, la caisse d'Allocations Familiales et Pôle Emploi. Et tout cela sous l'oeil vigilant des habitants et des associations siégeant au sein du Conseil Citoyen.
Ce que tout le monde attend, c'est la démolition de deux immeubles devenus symbole d'un quartier pauvre;

Encore un peu de patience
Les choses avancent mais il faut être patient. A la fin de cette année, deux immeubles auront disparu du paysage. 
La fin d'une époque pour marquer la renaissance d'un quartier qui ne demande qu'à s'ouvrir sur la ville. 

Vidéo : le reportage de Juliette Meurin et Frédéric Desse
durée de la vidéo: 02 min 49
La lente renaissance du quartier du Garros

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie