• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pendant une sortie scolaire à Fleurance (Gers), un petit garçon de 2 ans se retrouve seul au bord d'une nationale

La RN 21 est un axe très passant à Fleurance / © capture écran Google Map
La RN 21 est un axe très passant à Fleurance / © capture écran Google Map

Un petit garçon de deux ans, qui participait à une sortie scolaire avec sa classe à Fleurance dans le Gers, a été retrouvé en pleurs et courant au bord de la RN 21 ce jeudi. L'enfant a été récupéré par un riverain. Le parquet d'Auch a ouvert une enquête. 

Par J.V

La fin de l'année scolaire aurait pu virer au drame à Fleurance dans le Gers. Un petit garçon de 2 ans et 9 mois, qui participait à une sortie scolaire, a échappé à la vigilance des adultes. Il a été retrouvé seul et complètement paniqué, alors qu'il s'apprêtait à traverser la RN 21.

La classe de toute petite section de l'école privée Saint Laurent était partie à pied, ce jeudi 4 juillet, en direction de la base de loisirs du lac de la commune pour un pique-nique. L'école est distante de 250 mètres. Mais le petit garçon a visiblement échappé à la vigilance de la maîtresse et de l'Atsem qui accompagnaient ce groupe de 31 enfants.
 

Un riverain récupère l'enfant en larmes

C'est un riverain qui a récupéré l'enfant après avoir entendu des cris et des pleurs dans la rue. Le petit garçon, qui courait sur le trottoir, s'apprêtait à traverser la nationale. Une fois l'enfant pris en charge, l'homme a immédiatement prévenu la gendarmerie.

La maîtresse ne s'était rendu compte de rien puisque, entre-temps, le groupe avait rejoint le lac.
 

Pas assez d'accompagnants


Le parquet d'Auch a ouvert une enquête pour mise en danger de la vie d'autrui. Il apparaît que le nombre d'adultes accompagnants était insuffisant. Selon la directrice de l'établissement privé sous contrat, trois adultes attendaient le groupe au bord du lac. 

La loi prévoit que, compte tenu du nombre d'enfants et de leur âge, il faut au moins 4 adultes pour gérer un groupe de plus de 30 enfants en bas âge.
 

Pas de plainte des parents


Les parents du petit garçon ont été entendus jeudi en fin de journée à la gendarmerie de Fleurance. Ils n'avaient pas l'intention, pour l'instant, de porter plainte. 

Sur le même sujet

Hérault : après le tirage, le Fort Brescou d'Agde se retrouve au grattage pour le loto du patrimoine

Les + Lus