Gers : sans téléphone, le restaurant ne peut plus prendre de réservations : "On a déjà perdu 3 000 euros"

Publié le
Écrit par Aurore Briffod
Depuis une semaine, ce restaurant gersois subit une panne téléphonique. Conséquence : une perte d'exploitation pour le gérant.
Depuis une semaine, ce restaurant gersois subit une panne téléphonique. Conséquence : une perte d'exploitation pour le gérant. © Jean-Michel Carcy

Depuis mardi 9 novembre, la ligne téléphonique du restaurant "La Terrasse" à Labéjan (Gers) est coupée. Difficile pour les clients de joindre les gérants. Conséquence : la perte d'exploitation s'élève déjà à plusieurs milliers d'euros. Le restaurateur se bat avec son opérateur téléphonique, en vain.

Je ne sais plus quoi faire”, se désole Jean-Michel Carcy. Ce restaurateur, installé depuis bientôt deux ans à Labéjan (Gers), est impuissant. Depuis bientôt une semaine, le restaurant qu’il tient avec sa compagne n’a plus de téléphone fixe. “C’est comme si le numéro n’était plus attribué.” 

En tant que professionnel, la réparation doit être effectuée dans les huit heures à condition que le téléphone et la wifi ne fonctionnent plus. Manque de “chance”, la wifi est toujours opérationnelle dans le restaurant, aucun technicien n’est envoyé. À force d’insister plusieurs fois par jour, un technicien est envoyé sur place, samedi 13 novembre. “Il n’a rien pu réparer. Selon lui, le problème vient d’un serveur de l’opérateur. Il m’a dit qu’il allait faire remonter l’information.” Mais le restaurateur en a marre de ce discours. “Tous me disent la même chose !” 

“On perd 800 euros par jour” 

Car les conséquences de cette panne ne sont pas négligeables. Sans téléphone fixe, il est très difficile pour les clients de joindre le restaurant pour réserver une table. “La majorité de notre clientèle nous appelle avant de venir. Nous sommes excentrés, dans une zone rurale. Ils vérifient toujours pour savoir s’il reste de la place”, explique Jean-Michel Carcy. Cette semaine, très peu de personnes se sont présentées dans l’établissement qui compte 32 couverts. “Normalement, nous affichons complet tous les midis.” De la vente à emporter est aussi proposée mais sans numéro de téléphone pour appeler, impossible de commander. 

Sur le plan financier, la perte d’exploitation se chiffre déjà à 3 000 euros. “Nous avons ouvert quelques mois avant le premier confinement. On a subi pendant toute la période Covid. Cela redémarrait bien, et voilà”, s’agace le gérant.   

Système D

Pour tenter de limiter les dégâts, le restaurateur a été obligé de mettre son numéro de portable sur les réseaux sociaux. “Certains clients ont pu nous joindre comme cela mais je n’aime pas trop communiquer ces informations personnelles.” Pas d’autre choix car le transfert d’appels est impossible selon l’opérateur, la ligne téléphonique n’existant plus.  

Après un jour de repos, le restaurant doit ouvrir ses portes, ce mardi 16 novembre, avec beaucoup d’incertitudes. “Je ne sais pas quand le problème pourra être résolu et jusqu’à quand cette histoire va durer.”

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.