Cet article date de plus de 6 ans

IME de Moussaron : les salariés inquiêts pour leur avenir.

Rassemblement ce matin devant l'institut de Moussaron, d'une centaine de salariés et de familles. L'établissement est sous le coup d'une enquête judiciaire. Depuis début décembre un administrateur nommé par l'Agence régionale de santé gère l'établissement. 
L'Institut médico-éducatif de Moussaron
L'Institut médico-éducatif de Moussaron © Archives
Soutenu par le syndicat Fo, les salariés se sont rassemblés ce matin pour exprimer leur crainte sur leur avenir. Depuis le début de l'affaire qui à mis au jour les conditions dans lesquelles sont accueillis et traités environ 70 enfants, adolescents et jeunes majeurs atteints de déficience intellectuelle ou de multiples handicaps. l'établissement est sous le coup d'une enquête judiciaire.


Des familles divisées

Un collectif s'est monté composé de salariés et d'anciens salariés avec l'appui de la CGT. Celui-ci demande le retrait de l'agrément et la fermeture pure et simple de l'établissement. Ce qui permettrait, selon ce collectif, de repartir sur de bonne base.

" Nous ne sommes pas en opposition avec les salariés qui défendent leur emploi" précise Angel Léger de la CGT santé.


Ce collectif avait prévu de manifester ce matin. Mais redoutant une confrontation ou des violences avec les salariés soutenus par FO, le collectif a préféré renoncer à son rassemblement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social