• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Obsèques d'Yves Rispat, ex-parlementaire RPR/UMP et président du Gers

© Yves Rispat
© Yves Rispat

Yves Rispat, figure politique RPR puis UMP du département du Gers, a été inhumé samedi à Vic-Fezensac, deux jours après son décès des suites d'une
maladie, à 83 ans,

Par SC+AFP

L'ancien parlementaire et président du Conseil général du Gers ne s'était retiré de la vie publique qu'après les élections municipales de l'an dernier, lui qui avait été maire du village de Lupiac pendant quasiment un demi-siècle, de 1965 à 2014.
Dans cette commune de 300 habitants, à 20 km d'Auch, M.Rispat résidait au château qui avait été le berceau du célèbre mousquetaire d'Artagnan
(de son vrai nom Charles de Batz-Castelmore).
Agriculteur de profession dans le département rural du Gers, il y présida le puissant syndicat agricole FDSEA tout comme la chambre d'agriculture.
Mais il multiplia aussi les mandats d'élu local et national, tout aussi respecté que craint en raison d'une très forte personnalité.
M. Rispat fut ainsi vice-président du conseil régional de Midi-Pyrénées de 1986 à 1993 et président du Conseil général du Gers de 1992 à 1998. Député de 1993 à 1997, il siégea ensuite au Sénat pendant dix ans (1998 à 2008).
Il fut cependant affecté par une fin de carrière douloureuse, quand la justice le condamna en 2011 à 18 mois de prison avec sursis pour "abus de confiance" et "usage de faux en écriture", en tant que président de l'Association pour la prévoyance et l'assistance des agriculteurs du Gers.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus