• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Retour au tribunal pour les pompiers toulousains poursuivis pour diffamation par Pierre Izard

Trois pompiers sont poursuivis pour diffamation par Pierre Izard, le président du conseil général de Haute-Garonne. / © Karine Pellat / France 3 Midi-Pyrénées
Trois pompiers sont poursuivis pour diffamation par Pierre Izard, le président du conseil général de Haute-Garonne. / © Karine Pellat / France 3 Midi-Pyrénées

Ils ont été relaxés une première fois en avril dernier. Ils comparaissent de nouveau ce lundi devant le tribunal correctionnel. Trois pompiers toulousains sont accusés de diffamation par Pierre Izard, le président du Conseil Général de Haute-Garonne.

Par Laurence Boffet

Le Président du Conseil Général de la Haute-Garonne aurait-il la rancune tenace ? En tout cas, son différend avec les pompiers du département ne semble pas près de se régler. Il poursuit de nouveau trois d'entre eux devant le tribunal correctionnel de Toulouse ce lundi après-midi pour diffamation. Ils se sont rendus à l'audience accompagnés d'une quarantaine de leurs collègues.

L'origine du différend qui oppose les pompiers de Haute-Garonne au président du Département remonte à 2006. C'est cette année-là que le Conseil Général a supprimé une de leur primes. Depuis, les pompiers ont multiplié les actions pour en obtenir le rattrapage. Et l'une de leurs manifestations n'a pas vraiment plu à Pierre Izard. Elle avait lieu en mai 2012 dans son fief de Villefranche-de-Lauragais et il a jugé diffamatoires les tracts distribués ce jour-là sur le marché. Il a donc déposé plainte contre trois pompiers et l'affaire a été jugée en avril dernier. Le tribunal correctionnel de Toulouse a relaxé les soldats du feu et déclaré la nullité de la plainte et de la procédure.

C'est une autre plainte pour diffamation que le Tribunal étudie ce lundi après-midi. Déposée par Pierre Izard en 2013, elle vise un autre tract et des propos tenus sur l'antenne de France Bleu.

Après une heure d'audience, le jugement a été mis en délibéré au 15 décembre prochain.
Procès pompiers diffamation





Sur le même sujet

Nîmes : hommage à Franck Chesneau, pilote décédé dans le crash de son Tracker durant l'incendie de Générac

Les + Lus