Téléphone : Bessières et Villemur-sur-Tarn aux abonnés absents après la dégradation de leurs centraux

Après l'incendie criminel qui a ravagé deux centraux téléphoniques dans la nuit de samedi à dimanche, les communes de Bessières et Villemur-sur-Tarn doivent composer avec l'absence de téléphone. 4000 abonnés restent privés de lignes fixes et d'internet ce lundi. Les portables sont saturés.

Le central téléphonique de Bessières, détruit parun incendie.
Le central téléphonique de Bessières, détruit parun incendie. © Christian Bestard / France 3 Midi-Pyrénées
Deux centraux téléphoniques ont été dégradés simultanément dans la nuit de samedi à dimanche à Bessières et Villemur-sur-Tarn en Haute-Garonne. Ces incendies criminels ont privé plusieurs milliers de personnes de téléphone et d'internet. Ce lundi, 2000 abonnés restent privés de ligne fixe et 3000 d'ADSL. Si l'absence de téléphone est une gêne pour les particuliers, elle est plus problématique pour les entreprises et les maisons de retraite.

Voyez le reportage de Sandrine Mörch et Jack Levé :
durée de la vidéo: 02 min 11
Bessières sans téléphone

Une amélioration prévue jeudi​

Orange, l'opérateur qui gère les deux centraux téléphoniques estimait ce lundi le montant des travaux de réparation à 2 millions d'euros. Il espère une amélioration pour jeudi à Bessières. A Villemur-sur-Tarn. les dégradations sont très importantes et elles vont nécessiter de plus longues réparations.Les câbles ont été coupés à la tronçonneuse en de multiples endroits. Des dégâts très précis qui laissent penser que les auteurs de ces dégradations étaient bien renseignés. Dans ce secteur, les travaux démarreront mercredi pour une consolidation temporaire dans 15 jours. Mais l'opérateur prévoit ensuite plusieurs mois de travaux pour remettre le central en état.

Le point sur les dégâts :
durée de la vidéo: 02 min 04
Dégradations centraux téléphoniques

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers téléphonie archives