Des affiches dans Toulouse pour dénoncer le harcèlement de rue

Les affiches publicitaires sont installées dans le centre ville de Toulouse. / © FTV
Les affiches publicitaires sont installées dans le centre ville de Toulouse. / © FTV

La Mairie de Toulouse lance une nouvelle campagne d'affichage jusqu'au 4 décembre contre le harcèlement de rue. Trois photos sont affichées sur 250 panneaux à travers la ville. 

Par J.V

''Tu crois vraiment qu'en me sifflant, tu me complimentes ?'', ''Tu crois vraiment qu'en m'insultant, je vais te donner mon 06 ?'' ou ''Tu crois vraiment que ma tenue est une invitation ?''. Ces remarques sont souvent entendues dans la rue par les jeunes filles. Des réflexions, soit disant anodines, qui s'apparentent à du harcèlement au quotidien.

À l'occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Mairie de Toulouse a lancé une nouvelle campagne jusqu'au 4 décembre.
Le 3919. Un numéro de téléphone national est à disposition des victimes. / © FTV
Le 3919. Un numéro de téléphone national est à disposition des victimes. / © FTV

Trois photos sont affichées sur 250 panneaux publicitaires installés un peu partout en centre ville. Des messages à destination des hommes qui n'hésitent pas à interpeller la gente féminine. 

Dans la rue, les passants trouvent l'initiative positive mais ne sont pas convaincus de son effet sur les harceleurs. 

La Mairie de Toulouse a également créé un guide dans le but d'informer sur les violences faites aux femmes. Deux chapitres pour explorer deux thèmes : ''de quoi parle-t-on ?'' et ''réagir''. Il répertorie aussi les structures associatives locales, spécialisées dans l'accompagnement des femmes victimes de violences, des témoignages, numéros d'aide, et centres d'hébergement locaux.

Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement...). Il propose une écoute, il informe et il oriente vers des dispositifs d'accompagnement et de prise en charge.

 

Sur le même sujet

Les + Lus