Aucune trace de balle sur le cadavre retrouvé en forêt de Bouconne près de Toulouse

Les enquêteurs de la section de recherche de Toulouse étaient toujours ce jeudi sur le lieu de la découverte d'un cadavre retrouvé mercredi soir à Montaigut-sur-Save (Haute-Garonne) en forêt de Bouconne. De nouveaux éléments ont été découverts.

Par Sylvain Duchampt

Durant toute la journée de jeudi, les gendarmes de la section de recherche de Toulouse sont restés sur le terrain pour collecter un maximum d'informations sur le cadavre découvert en lisière de la forêt de Bouconne à Montaigut-sur-Save. 

Les enquêteurs sont à la recherche du moindre indice, comme l'arme du crime et les vêtements de la victime retrouvée dénudée, pouvant éclairer les circonstances de ce drame.

Selon nos informations, suite à l'autopsie, la victime a été identifiée mais pour l'heure le parquet de Toulouse se refuse à fournir plus de précisions. Un point presse sera donné par le procureur de la République, lundi 4 novembre à 17 heures sur ce dossier.
 

Seules certitudes : le corps serait celui d'un homme, dont l'âge se situe entre 45 et 65 ans, ne présentant aucune trace de balle. Un objet contondant pourrait être à l'origine du décès. 

Un précédent en septembre 2019

Le corps, vêtu d'un sous-vêtement, et portant un linge sur la tête, a été découvert par des promeneurs à 15h40 sur le bord de ce chemin jouxtant la forêt de Bouconne, où se baladent chaque week-end des milliers de toulousains.

Fin septembre, un homme de 34 ans, grièvement blessé par balles avait été retrouvé lui aussi vêtu de son seul caleçon en forêt de Bouconne, sur la commune de Lévignac. Son agresseur présumé a depuis été arrêté.

Sur le même sujet

Les + Lus