Cet article date de plus de 7 ans

Blagnac : inquiétude des 1000 salariés de Cimpa, filiale qu'Airbus Group chercherait à vendre

Les salariés de Cimpa smanifestent ce 1er juillet contre le projet de vente de cette entreprise par la maison-mère Airbus Group. 
Cimpa, filiale d'Airbus Group spécialisée dans les logiciels de gestion de vie de produits et employant 1000 salariés à Blagnac, près de Toulouse, est-elle à vendre ?

La direction d'Airbus Group (ex-EADS) a refusé de commenter l'information publiée il y a quelques jours dans la presse économique, mais les syndicats commencent à s'inquiéter. La CFDT appellait les salariés à se mobiliser ce 1er juillet à 7h30 à Blagnac, au moment où se tiendra le Comité d'entreprise Européen d'Airbus Group. 
durée de la vidéo: 01 min 17
mobilisation chez CIMPA à Toulouse


Selon la CFDT, les messages de la direction "sont loin de nous rassurer". Le syndicat ajoute dans un communiqué "qu'il y a réellement des tractations en cours" qui soulèvent l'inquiétude des salariés. 


Cimpa existe depuis une vingtaine d'année dans le giron d'Airbus. Pour la CFDT, le projet de vente "pose questionnement quant à la stratégie d'Airbus Group vis-à-vis de ses filiales". Le syndicat dénonce "la stratégie court-termiste et financière de la direction d'Airbus Group". 


Cimpa PLM Services compte comme clients des sociétés comme Dassault Aviation, la RATP, Valéo ou Safran. Outre Blagnac, elle compte des implantations à Bordeaux, Nantes, Paris et Marseille, ainsi qu'en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus économie aéronautique