"C'est un truc de fou. Je n'ai pas réfléchi", une voiture roule à contresens sur l'autoroute, il bloque la circulation, et sauve des vies

Grâce à son instinct, un Sétois qui circulait sur l'A 20 près de Montauban dans le Tarn-et-Garonne, le jour de Noël a permis à une voiture qui roulait à contresens de faire demi-tour sans causer d'accident.

Avec le recul, il se dit qu'il a été un peu "fou". " Heureusement, mon jugement a été le bon ", s'étonne encore lui-même Patrick Thamalet, ce jeudi 28 décembre 2023, trois jours après avoir évité qu'un gros accident de la route ne survienne sur l'A 20 près de Montauban dans le Tarn-et-Garonne.

Ce retraité Sétois n'a pas hésité à se mettre en danger le jour de Noël pour sauver des vies. Alors qu'il quitte Toulouse en fin de matinée pour aller réveillonner dans sa famille en Aveyron, il remarque un message d'alerte sur les panneaux de signalisation de la rocade toulousaine signalant une voiture à contresens. C'est après avoir passé le péage de Toulouse-nord, alors qu'il roule sur l'A 20 qui relie Montauban à l'Aveyron, qu'il voit à nouveau le message. En pleine ligne droite, il aperçoit des voitures 100 ou 200 mètres s'écarter à sa droite de manière anormale et aperçoit la voiture à contresens à 300 mètres devant lui.

Sans trop vraiment réfléchir, cet ancien employé de la voirie de Sète et de la DDE (Direction départementale de l'Equipement) décide de prendre les choses en main.

" Là, je me suis dit, tu as le temps de t'arrêter si lui s'arrête". 

Patrick Thamalet

"Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. Je n'ai pas pillé parce que j'avais des voitures derrière, mais j'ai freiné autant que j'ai pu. Et la voiture en contresens s'est arrêtée à un mètre de moi ! " raconte Patrick, encore chamboulé. 

 Un couple de personnes âgées

Ses occupants, étaient un couple de personnes âgées, " tout gentil et tout désolé qui ne savait pas comment faire pour repartir dans l'autre sens, poursuit Patrick. Il me disait : " Oh Monsieur, on vous dérange, on dérange tout le monde ! Je leur ai déconseillé de ne pas sortir de leur voiture. "

Patrick s'est ensuite employé à aider le couple de retraités à faire demi-tour. Il sort alors de sa voiture et bloque à pied les deux voies à sa droite. " Cela a pris deux, trois minutes. Cela a été très très vite. Il y aurait pu avoir un accident derrière moi, à côté de moi et sur l'autre voie de l'autre côté de l'autoroute ", explique-t-il tout en s'interrogeant : "Qu'est-ce qu'il se serait passé si je n'avais rien fait ?"

Plus les heures passent, plus Patrick comprend que son instinct a sauvé des vies, sans provoquer d'accident. " C'est un truc de fou. Mais je n'ai pas réfléchi, c'était instinctif ! "   Ce n'était pourtant pas la première fois que Patrick se retrouve confronté à cette situation sur la route. "Sur l'A 9 près de chez moi, tous les ans, il y a des accidents causés par des gens qui roulent à contresens. Cela ne pardonne pas !" veut-il alerter. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité