Comment passer des vacances en France et faire vivre le tourisme cet été

Le premier ministre Edouard Philippe a donné le feu vert ! Nous  pourrons partir en vacances en France, en juillet et en août, malgré l’épidémie de Coronavirus. Des vacances d’été "made in France". Et il y a des circuits tout tracés ! 

Les Cévennes, des paysages magnifiques à découvrir cet été
Les Cévennes, des paysages magnifiques à découvrir cet été © Jean-Marc Quinet/ Belpress/MaxPPP
Terminée la règle des 100 kilomètres, cet été vous aurez le droit de circuler en France dans les zones vertes. De quoi redonner un peu d'espoir au secteur du tourisme. Beaucoup d’incertitudes pèsent encore sur les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration mais les réservations semblent repartir, les gîtes et les chambres d’hôtes tirent leur épingle du jeu. 

La ruée vers les gîtes et les chambres d’hôtes

Les réservations ont repris depuis la mi-avril et se poursuivent. Ces logements rencontrent un réel succès, mer ou montagne, ils sont actuellement pris d’assaut. Propriétaire d’un gite en Ariège, Myriam Mazet, n’a aucun mal à louer son logement :

c’est une clientèle française qui recherche le calme et qui loue minimum 15 jours, le dépaysement est garanti. Les réservations marchent bien;

Le site internet des gîtes de France propose de nombreux logements pour tous les goûts et toutes les bourses mais attention les calendriers sont déjà bien remplis.

Des vacances made in Occitanie

C’est l’occasion aussi de découvrir des territoires de sa propre région. Si vous n’avez fait aucun projet pour ces vacances d’été très particulières, la région Occitanie regorge de sites touristiques exceptionnels.  
Nature, patrimoine, paysages, gastronomie, toute l’Occitanie est à découvrir ou à redécouvrir. Ces grands sites et nature n’attendent que vous, les terres de l’Aveyron, du Tarn ou encore du Lot sont des incontournables.

Visites culturelles, randonnées, thermalisme, vélo tout est possible près de chez vous. Le site internet  du Conseil Régional du Tourisme d'Occitane (CRT) vous guide dans vos recherches et vous propose un listing conséquent de location de Gîtes et chambres d’hôtes. Le CRT vient de publier un "guide vert Michelin" grands sites d’Occitanie.

Réserver un logement Airbnb

Pour le moment l’activité est ralentie, notamment à Toulouse, en raison de l’arrêté préfectoral qui interdit la location aux touristes. Un arrêté qui devrait être levé. Ailleurs, il est conseillé de réserver dés aujourd’hui pour trouver un logement notamment en bord de mer. Les plateformes ne sont pas fermées, c'est peut-être aussi l’occasion de changer de destination et d’opter pour des vacances plus citadines.

L’hôtellerie de plein air sur les starting-blocks

Même si les professionnels de l’hôtellerie de plein air  ne connaissent pas encore la date effective d’ouverture pour les camping (600 en Occitanie), ils se disent prêt à accueillir du public. 
Michel Dubie, président de la fédération Midi-Pyrénées hôtellerie de plein air reste positif :

même si toutes les réservations ont été annulées en avril et mai, la reprise se fait sentir et les réservations des mois de juillet et d’août sont réelles, nous réalisons 70 % de notre chiffre d'affaires l'été, alors tout n'est pas perdu . 

Michel Dubie explique : "c’est pas l'été des libertés qui s'annonce mais nous faisons tout pour proposer des activités et un cadre sympa. On va s’adapter à la situation, c’est encore un peu flou mais déjà en terme de restauration on a pensé à faire des formules à emporter, on a prévu des activités ne regroupant pas plus de 10 personnes. Tout sera fait pour que les gens passent de belles vacances et retrouvent quand même l’esprit camping, l'esprit festif et le sourire; on aimerait juste connaître la date d'ouverture pour se préparer et le protocole sanitaire."

Situation plus compliquée du côté des hôtels, restaurants, bars et discothèques 

Difficile de réserver un hôtel aujourd'hui pour vos vacances d'été. Les professionnels du secteur sont vent debout contre les annonces faites aujourd'hui par le premier Ministre, Edouard Philippe.
Philippe Belot, vice président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie ( UMIH)  s'indigne : " on nous prend pour des imbéciles, nous sommes très en colère, comment prendre des réservations alors que l'on ne connaît pas les conditions, les mesures sanitaires ne sont pas définies. Un hôtel, ça ne se remet pas en route d'un claquement de doigts, c'est très compliqué, nous n'avons aucune visibilité. On ne demandait pas d'ouvrir en urgence, on veut être accompagnés et tout faire dans de bonnes conditions, rien de ce que l'on a demandé n'a été annoncé, c'est le flou le plus total, comment voulez-vous prendre des réservations." Enfin d'autres types de logements plus insolites existent, de nombreux particuliers les proposent. Tentez l'aventure en dormant dans les arbres ou dans des cabanes bulles la tête dans les étoiles. Pour les amoureux des grands espaces osez la yourte face au Larzac ou une nuit sur une péniche. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter