Coupe d'Europe de rugby: le Toulousain Julien Marchand suspendu pour la finale en raison d'un plaquage dangereux

Le talonneur international et capitaine de Toulouse Julien Marchand manquera la finale de la Coupe d'Europe de rugby contre La Rochelle le 22 mai après avoir été suspendu quatre semaines pour un plaquage jugé dangereux en demi-finale, a annoncé mercredi l'instance organisatrice de la compétition.

Le maire de Toulouse a proposé au Premier ministre d'élargir les jauges de public à l'occasion de la finale de la Coupe européenne de rugby samedi, à hauteur d'un tiers des stades
Le maire de Toulouse a proposé au Premier ministre d'élargir les jauges de public à l'occasion de la finale de la Coupe européenne de rugby samedi, à hauteur d'un tiers des stades © Lionel BONAVENTURE / AFP

C'est un vrai coup dur pour le Stade Toulousain ! Son talonneur international et capitaine Julien Marchand est privé de finale de la Coupe d'Europe de rugby contre La Rochelle le 22 mai. Il est suspendu quatre semaines pour un plaquage jugé dangereux en demi-finale, a annoncé mercredi l'instance organisatrice de la compétition.
Le joueur de 26 ans aux 14 sélections chez les Bleus est passé en visioconférence devant une commission de discipline indépendante de l'EPCR composée d'un Gallois, d'un Anglais et d'un Irlandais. 
Il était "soupçonné d'avoir plaqué de manière dangereuse", avec l'épaule, au niveau de la tête, l'ailier de Bordeaux-Bègles Romain Buros à la 58e minute de la demi-finale victorieuse des Toulousains (21-9) le 1er mai. Une accusation qu'il a rejetée.

Après avoir entendu ses arguments, ainsi que ceux de son avocat, de son entraîneur Ugo Mola et de son président Didier Lacroix, "la commission a confirmé la citation car elle a estimé que Marchand était entré en contact avec la tête de Buros d'une façon dangereuse qui aurait mérité un carton rouge", a fait savoir l'EPCR dans un communiqué.
En l'absence de "facteur aggravant" et compte tenu du "casier disciplinaire vierge du joueur" et de "sa bonne conduite pendant l'audience", la sanction initiale de six semaines de suspension a été réduite à quatre semaines.
Le geste incriminé avait échappé au corps arbitral au cours de la rencontre, mais pas aux consultants de la chaîne britannique BT Sports, dont l'ancien international irlandais Brian O'Driscoll, selon lequel Marchand aurait mérité un carton rouge. C'est le commissaire à la citation de la rencontre, l'Irlandais Ed Kenny, qui
a déposé une plainte auprès de l'EPCR.
Le talonneur du Stade toulousain, dont il est l'un des cadres, pourra rejouer à compter du 31 mai et donc participer à la phase finale du Top 14. 
Il devrait être suppléé pour la finale de Coupe d'Europe, programmée le 22 mai dans le stade londonien de Twickenham, par un autre international français, Peato Mauvaka (24 ans, 6 sélections).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade toulousain rugby sport stade rochelais top 14