Covid dans les écoles : des chiffres toujours bas dans l'académie de Toulouse mais en forte progression

Publié le
Écrit par Pierjean Frison
L'accélération est brutale avec de nombreux cas repérés lors des dernières 24 heures.
L'accélération est brutale avec de nombreux cas repérés lors des dernières 24 heures. © MaxPPP / Vanessa MEYER

Comme chaque semaine, l'académie de Toulouse publie son tableau de bord de la situation épidémiologique. Si les chiffres restent bas, ils font apparaître une accélération du nombre de cas positifs chez les élèves et les enseignants et donc des fermetures de classes et d'établissements scolaires.

En une semaine, le nombre d'établissements scolaires fermés dans l'académie de Toulouse est passé de 1 à 11.

Le nombre de classes contraintes à la fermeture est lui passé de 2 à 18 dans le même temps.

Il faut dire que le nombre de cas positifs au covid repérés au sein de l'éducation nationale a lui aussi bondi ces 7 derniers jours. Côté élèves, on est passé de 317 cas positifs la semaine dernière à 441. Même progression chez les enseignants : de 45 cas positifs ont est passé à 76 en 7 jours.

Dans les deux cas, l'accélération est brutale avec de nombreux cas repérés lors des dernières 24 heures (ndlr : entre mercredi et jeudi puisque les chiffres sont arrêtés le jeudi à 13h) précise le communiqué de l'Académie.

Si l'évolution n'est clairement pas bonne, il faut préciser que rapportés aux nombres total d'élèves, de personnels, de classes ou d'établissements, ces chiffres restent bas : 0,08% d'élèves infectés, 0,1% pour les personnels, 0,05% de classes fermées et 0,3% d'établissements contraints à la fermeture.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.