De nouveaux trains pour les lignes Intercités de la région Occitanie

Le gouvernement a confirmé ce jeudi qu'un appel d'offres serait lancé pour l'achat de nouveaux trains pour trois lignes Intercités en France. Les lignes Paris-Limoges-Toulouse et Bordeaux-Toulouse-Marseille sont concernées dans notre région.

Illustration
Illustration © MaxPPP
La SNCF lancera, d'ici la fin de l'année, un appel d'offres à la demande de l'Etat pour acquérir de nouveaux trains destinés à trois lignes Intercités, a indiqué jeudi le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies.

Le gouvernement s'est engagé à acquérir d'ici 2025 des rames neuves pour un montant d'environ un milliard d'euros, destinées aux lignes Paris-Clermont-Ferrand, Paris-Limoges-Toulouse et Bordeaux-Toulouse-Marseille.
Le principe d'un appel d'offres était acté depuis février, mais le périmètre incluait à l'époque une quatrième ligne (Paris-Caen-Cherbourg) et le montant évoqué s'élevait à 1,5 milliard d'euros.

Comme annoncé en début d'année, les nouveaux trains devront pouvoir rouler à 200 km/h. Une option pour "un matériel plus rapide, apte à circuler sur les lignes à grande vitesse" (LGV) sera incluse pour la liaison Bordeaux-Marseille, a précisé le secrétaire d'Etat aux Transports, en référence au projet de LGV Bordeaux-Toulouse.
D'autres critères seront intégrés à l'appel d'offres pour garantir "un très haut niveau de confort et de services", comme une "acoustique silencieuse", la vidéosurveillance ou l'accès à internet.

Le ministre des transports a par ailleurs annoncé le "renouvellement complet à partir de 2017" des trains sur trois autres lignes Intercités (Nantes-Bordeaux, Nantes-Lyon, et Toulouse-Hendaye) "sur la base du marché existant entre la SNCF et Alstom".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie sncf région occitanie