Déçu et indigné, le “désobéisseur” Alain Refalo claque la porte d'EELV

© MaxPPP
© MaxPPP

Conséquence directe des élections régionales, le professeur "désobéisseur" Alain Refalo quitte EELV. L'élu columérin se dit déçu et indigné par l'attitude d'Europe Ecologie-Les Verts. Il était membre de ce parti depuis 2010.

Par PL/FV

"Pourquoi je quitte EELV, mais pas la politique…" : voici les propres mots d'Alain Refalo qui annonce ce dimanche sur sa page Facebook quitter EELV (Europe Ecologie-Les Verts). Surnommé "le désobéisseur" (en raison de son bras de fer  en 2008 avec l'Education nationale) Alain Refalo détaille les raisons de cette décision. 

Membre d'Europe Écologie Les Verts depuis 2010, il a été candidat aux élections législatives de juin 2012 dans la sixième circonscription de la Haute-Garonne. Il est aujourd'hui conseiller municipal à la ville de Colomiers (31).
Les élections régionales 2015 et les tractations puis la fusion entre la liste de Gérard Onesta (EELV) et celle de la socialiste Carole Delga ont donc sonné le glas de son engagement avec EELV.

Les dernières élections régionales écrit-il "ont achevé de me convaincre que je ne pouvais rester dans ce parti. Ce qui s’est passé dans notre région, entre les deux tours, m’a profondément déçu, et indigné".

J'ai adhéré aux Verts en avril 2010 juste après les élections régionales où j'étais le co-président (avec Eva Joly) du...

Posté par Alain Refalo sur dimanche 27 décembre 2015

Sur le même sujet

Montpellier : visitez l'appart éco-malin mobil pour faire des économies

Les + Lus