Délinquance routière : les gendarmes veillent

© MaxPPP
© MaxPPP

À l'heure des grands départs en vacances, les gendarmes s'activent pour faire respecter les règles de sécurité sur la N124 entre Toulouse et Muret. Malgré cette surveillance accrue, les réfractaires au code de la route sont encore trop nombreux. 

Par Anissa Harraou

Conduite sans permis, zigzag sur la route, dépassement par la droite, alcool... autant d'infractions ou de délits que traquent les 16 gendarmes du peloton de Toulouse et Muret sur la N124. 

L'opération mise avant tout sur la prévention. En raison des congés scolaires, le trafic va être très chargé pendant toute la durée des vacances. Pour éviter les bouchons, certains vacanciers ont déjà pris les devants.

Si les comportements sont difficiles à changer, la loi prévoit une amende de 90 euros et un retrait de trois points sur le permis de conduire pour ceux qui se risqueraient à téléphoner au volant, et un retrait de deux points pour un excès de vitesse. 

À ces contrôles programmés, s'ajoutent des contrôles d'initiatives, à des horaires et sur des lieux non définis à l'avance. Les opérations de contrôles et de répression aux infractions au code de la route vont se poursuivre avec la même intensité dans les semaines à venir. 

Un sujet de Stéphane Compan et Frédéric Desse :

Sécurité routière : les gendarmes veillent
Sur la N124, 16 gendarmes traquent les infractions au code de la route pour sécurité de tous.




Sur le même sujet

Les + Lus