Demande de remise en liberté de Cédric Jubillar : le recours examiné ce mardi

Publié le Mis à jour le

Cédric Jubillar, le mari de Delphine disparue en décembre 2020 dans le Tarn, a fait appel de la décision de la justice de le maintenir en détention. Son recours sera examiné ce mardi 28 juin. Soupçonné du meurtre de son épouse et incarcéré depuis un an, l'artisan a toutefois peu de chance d'être libéré, même s'il clame son innocence.

On saura ce mardi 28 juin si Cédric Jubillar est maintenu ou non en détention suite à l'appel qu'il a déposé. L'artisan est soupçonné du meurtre de son épouse Delphine - qui a disparu en décembre 2020 de leur domicile à Cagnac-les-Mines près d'Albi (Tarn). Il clame son innocence mais les multiples demandes de remise en liberté ont toutes été rejetées par la justice.

Les fouilles vont reprendre avec des drones

La détention provisoire de Cédric Jubillar a été prolongée de six mois, mi juin. Il est incarcéré depuis maintenant plus d'un an à la prison de Seysses près de Toulouse.

Des fouilles avec l'aide de drones doivent reprendre cette semaine à proximité du domicile du couple, pour tenter de retrouver le corps de Delphine Jubillar qui reste introuvable 18 mois après sa dispartion, malgré d'importants moyens engagés par les enquêteurs.