• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Depuis 2006 en Haute-Garonne, 25 femmes sont mortes des suites des coups portés par leur conjoint ou ex-conjoint

Une femme meurt tous les 2 jours et demi sous les coups de leurs conjoints en France. Un colloque se tient ce jeudi à Toulouse afin de favoriser la coopération entre les différents professionnels impliqués. 

Par Stéphane Compan

En HG, depuis 2006, 25 femmes sont mortes des suites des coups portés par leur conjoint ou ex conjoint.
En moyenne, 3 500 sont accueillies chaque année par les associations spécialisées.
Sur le département, 122 places d'hébergement leur sont réservées.
Ce que l'on constate, c'est que le nombre de plaintes est toujours faible mais il augmente.
En haute-garonne, 1967 plaintes ont été déposées en 2014 pour violences intrafamiliales, soit 5% de plus qu'en 2013.
Mais dans les violences faites aux femmes, il y a aussi les viols commis hors cadre familial et conjugal.
Là, les plaintes sont passées de 145 à 196 entre 2013 et 2014 soit 35% d'augmentation.
Les victimes parlent davantage, certaines manifestent dans les rues grimées en hommes, mais elles sont encore beaucoup trop nombreuses à subir les violences en silence.
Régulièrement, des campagnes de sensibilisation sont lancées.
Le numéro vert d'urgence le 3919 est accessible gratuitement 7 jours/7.

Reportage Marie-Sophie Laccarau

Violences aux femmes


Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus