• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des alertes SMS pour les évènements à risque à Toulouse

Les décombres de l'usine AZF, au lendemain de l'explosion. / © MaxPPP
Les décombres de l'usine AZF, au lendemain de l'explosion. / © MaxPPP

La mairie de Toulouse s'est dotée d'un système d'envoi de SMS et d'appel pour prévenir les citoyens de catastrophes majeures sur le territoire communal. Des alertes qui peuvent concerner aussi bien une crue de la Garonne qu'un accident industriel.

Par Cécilia Sanchez

En cas de crue de la Garonne, de catastrophe industrielle ou de violents orages, comment prévenir la population pour éviter les risques ? Par SMS, tout simplement. La mairie de Toulouse s'est dotée d'un "automate d'appel en masse" entré en fonctionnement dès ce jeudi 1er octobre. Ainsi, en prévision ou en cours d'un incident grave, les citoyens seront prévenus par téléphone, SMS, mail voire par fax.

C'est une nouveauté du plan communal de sauvegarde, adopté en 2013. Jusqu'à présent, pour alerter la population, la mairie disposait des 17 sirènes de signal national d'alerte (3 fois une minute et 41 secondes) du territoire communal et de 2 autres dédiées aux sites industriels Seveso (l'usine Safran Hérakles et ESSO Saf.) D'ailleurs, vous les avez peut-être entendues mercredi 30 septembre. Un exercice de sécurité civile se déroulait à l'usine Hérakles.

Pour être informé par SMS, il faut d'abord s'inscrire sur le portail internet de la mairie en fournissant des coordonnées pour être alerté. Si vous êtes déjà inscrit sur les pages blanches ou jaunes, vous être automatiquement inscrit. Ce service gratuit est destiné aussi bien aux Toulousains qu'aux résidents ponctuels. 

Ce système, inspiré du modèle américain qui prévient tout citoyen en cas de danger, a toujours des limites. Notamment en cas de panne généralisée du réseau, comme ce fut le cas quand l'usine AZF a explosé en 2001.

Sur le même sujet

Perpignan : des images inédites de l'après libération, c'était il y a 75 ans, le 20 août 1944

Les + Lus