• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Deux suspects écroués pour le braquage au salon des antiquaires de Toulouse

Peu après le braquage, le 14 novembre 2014 / © MaxPPP
Peu après le braquage, le 14 novembre 2014 / © MaxPPP

Deux toulousains ont été écroués pour "vol avec arme en bande organisée", six mois après un spectaculaire braquage au salon des antiquaires de Toulouse où des bijoux avaient été raflés pour 700.000 euros de préjudice, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Par VA.

Ces deux toulousains, âgés de 24 et 27 ans, ont été placés en détention provisoire vendredi soir. Ils nient toutefois toute participation à l'action du 14 novembre 2014.

Selon des témoins, quatre hommes armés avaient fait irruption ce vendredi-là, en fin de journée, au parc des expositions de Toulouse, et s'étaient dirigés directement vers les stands de bijoutiers dont ils avaient fracassé des vitrines. Sans tirer de coup de feu ni faire de blessé, ils s'étaient saisis d'un lot de bijoux et de montres de luxe avant de prendre la fuite.

"Mon client dit qu'il n'a pas participé", a expliqué samedi Me Alexandre Martin, désigné comme défenseur d'un des deux suspects interpellés mardi à Toulouse dans le quartier des Pradettes. "Les enquêteurs justifient leur mise en examen par la découverte sur les lieux de traces correspondant à leur ADN, sur la porte d'entrée du parc des expositions et sur des débris de vitrines brisées", a commenté Me Martin. "C'est un peu tenu pour démontrer leur participation", a estimé l'avocat, affirmant que "rien n'a été retrouvé chez eux, ni butin ni argent".

Selon le quotidien La Dépêche du Midi, "l'enquête aurait mis en évidence des dépenses douteuses en hôtel de luxe et des milliers d'euros flambés en une journée".

Les deux Toulousains sont également mis en examen pour le vol et la destruction par incendie d'une Kangoo qui aurait servi au braquage, retrouvée brûlée dans le quartier du Mirail.

Sur le même sujet

L'administration pénitentiaire veut recruter : à quoi ressemble le quotidien d'un gardien de prison à Carcassonne ?

Les + Lus